X-Men, first class

Publié par , le 1 juillet 2011

Après 4 épisodes, du bon au moins bon, la Century Fox a eu l’idée de génie : le reboot (ou prequel dans ce cas-ci) ! Le reboot des films, c’est la nouvelle mode à Hollywood. On prend une longue série de films qui, avec le temps, devient de moins en moins bonne et on recommence tout à zéro : nouveaux acteurs, nouvelle histoire, etc. On en attend plusieurs (American Pie, Spider Man, etc.), parfois avec inquiétude, mais pour cette fois, on devra accepter que le reboot est une réussite.

Mais quid de l’histoire ? X-Men, le commencement revient sur la genèse de la rencontre entre Magneto et Professor X, qui était à l’époque Charles Xavier et Erik Lehnsherr.

Charles est né dans l’opulence et la richesse, il continuera sur sa lancée à l’université, profitant de ses dons de télépathes pour draguer les filles et faire la fête. Erik, lui, aura son enfance bouleversée dans le camp d’extermination d’Auschwitz et de sa rencontre avec Sebastian Shaw dont il ne cessera d’essayer de se venger, même après sa rencontre avec le posé Charles. Charles et Erik vont unir leurs forces pour combattre Sebastian Shaw, véritable incarnation du mal mutant. Mais très vite, la manière de faire et de penser vont séparer les deux amis …

Basé sur les comics à succès, les scénaristes n’ont eu qu’à s’inspirer. Malgré tout, l’histoire de ce volet est un point fort de sa réussite. Les rapports humains (ou mutants) sont beaucoup plus développés et les confrontations intérieures de chaque héros sont extrêmement bien montrées.

Concernant le casting de ce volet, les producteurs ont mis toutes les chances de leurs côtés ! Matthew Vaughn, à la réalisation, sort tout droit du succès critique et publique de « Kick Ass », avec lequel il a révolutionné les adaptations de super-héros. Du côté des acteurs, on retrouve de grosses pointures : Kevin Bacon, James McAvoy, Michael Fassbender, Olivier Platt, … accompagnés de plusieurs révélations comme : Rose Byrn, Jennifer Lawrence, … Avec un casting si étoilé, l’échec au box-office est de moins en moins probable.

Etrangement malgré tant de qualités, X-Men n’échappe pas à quelques longueurs sur la fin du film. Et puis le casque de Magneto : il est toujours aussi ridicule, non ? Mais dans tous les cas, foncez, on a droit un bon film en blockbuster, et ça c’est assez rare pour ne pas être manqué !

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...