WOODING Chris : L’épave perdue, Frey T2

Publié par , le 19 novembre 2011

Le Ketty Jay vivote et son capitaine, Darian Frey, peine à se remettre des pertes subies lors du précédent épisode. Comme chaque membre de l’équipage traîne ses secrets en tentant de les affronter de façon isolée, l’ambiance n’est pas au beau fixe. Aussi lorsqu’un explorateur enthousiaste, Hodd, propose à Frey de retrouver une épave de vaisseau ayant appartenu à une civilisation disparue, le capitaine du Ketty Jay n’hésite pas.

Frey se lance dans l’aventure avec entrain mais la recherche du vaisseau est ardue. L’épave se trouve sur une île où la végétation est touffue et où les bêtes féroces débordent d’imagination dans la manière de dépecer un humain. Mais ce qui inquiète vraiment Frey, c’est l’étrange équipe qui accompagne Hodd, dont le meneur semble en savoir beaucoup trop. Frey craint la trahison… ce qui l’entraînera dans de multiples pièges.

C’est avec plaisir qu’on retrouve Frey et son équipage improbable. Leurs aventures sont toujours épiques et pleines d’allant, entraînant le lecteur dans une folle série d’événements. Véritable pirate des airs au grand cœur, Frey est un personnage charismatique qui rappelle des icônes tel Indiana Jones. L’humour constant fait d’ailleurs de cette série un excellent sujet pour le cinéma.

Car ce volume contient de l’action, des combats, des trahisons, des amours perdues, de la passion, des drames, le tout mis en scène par un Chris Wooding qui maîtrise totalement son sujet. L’aspect psychologique des héros n’est pas oublié, même si on peut trouver les personnages un peu trop entiers. L’épave perdue développe une intrigue assez simple mais efficace, qui se révèle très agréable à lire. Un troisième tome sera donc le bienvenu.

L’épave perdue, Frey T2, de Chris Wooding, traduit par Aldéric Gianoly, illustré par Miguel Coimbra, aux éditions Bragelonne

Chris de Savoie

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...