Closure, Suicide of Demons, Exuviated et Humatronic au Magasin 4.

Publié par , le 15 décembre 2011

Ce vendredi 9 décembre le metal belge était à l’honneur au magasin 4 avec le passage de
Humatronic, Exuviated, Suicide of Demons et surtout Closure !

Si Humatronic et Exuviated nous font passer un bon moment grâce à leur death metal teinté de
metalcore, Suicide of Demons hausse le niveau avec un son bien calibré et une présence sur scène
efficace. Puis, vient le tour de Closure et là c’est la claque. Un des groupes montants du metal belge,
et ce malgré qu’ils aient déjà un bon vécu, nous sert un son d’une puissance qui nous rappelle
Meshuggah période Destroy Erase Improve, avec un chant qui nous fait directement penser à celui
de Robb Flynn (Machine Head). Rajoutez y une basse donnant un côté parfois plus groovy aux titres
(un peu à la Korn quand ils faisaient encore de la bonne musique), une influence perceptible de
Channel Zero, quelques passages s’orientant vers le metal progressif à la Tool et un côté Trash Metal
bien assumé et vous arrivez à Closure ! Soutenu par un light show proche de la perfection, le groupe
nous livre une prestation à la fois puissante et maitrisée, une violence teintée de psychédélisme.
Mais quel est donc ce groupe surfant à contre courant de la vague musicale présente en Belgique ?
Rencontre avec Nicolas De Wit, le bassiste de Closure pour nous expliquer cela.

Le Bourlingueur du Net : Bonjour Nicolas comment vas-tu ?

Nicolas : Très bien, on est très content d’être là au Magasin 4 pour ce concert !

Le Bourlingueur du Net : Tout d’abord, pourrais-tu nous parler un peu des origines de Closure ?

Nicolas : Eh bien le groupe a une histoire très riche en rebondissement puisqu’il fut créé vers 2002
par Kevin (guitare), Jeff (1er guitariste) et le cousin de Kevin à la basse. Kevin faisait partie du groupe
Psalm avec lequel il avait été enregistrer un album à Boston sous la direction de Steve Austin (Lamb
of God) mais au retour en Belgique ça ne s’est pas très bien passé et il été obligé de quitter le
groupe ; il s’est alors investi dans Closure. Ensuite il a rencontré Félix (batterie) qui me présentera le
groupe en 2008 à la suite d’une jam faite ensemble dans notre école, j’ai passé une audition qui s’est
bien déroulée et je suis donc rentré dans le groupe. Par la suite Laurent (chant) qui a été séduit par
le projet est venu s’ajouter au line up et enfin Logan (guitare) est venu compléter le groupe après
le départ de Jeff remplacés successivement par deux autres guitaristes mais sans succès. Et c’est
comme ça que nous arrivons au Closure que l’on peut voir aujourd’hui !

LBDN : Quelles sont les principales influences du groupe ?

N : C’est une question à laquelle il est vraiment dur de répondre ! En fait la musique du groupe
résulte un peu du croisement des influences de tous ses membres. Kevin (guitare) est un grand fan
de metal et principalement d’Alice In Chains qui est son groupe préféré et aussi de Machine Head

dont il connait personnellement les membres. Félix (batterie) lui est plutôt un fan de death metal
et de hardcore tandis que Laurent chantait auparavant dans un groupe de variété française ! Logan
(guitare) aime le metal en général et tout ce qui est Machine Head et Soulfly tandis que moi je suis un
grand fan des Red Hot Chili Peppers ce qui se ressent dans mon jeu de basse.

LBDN : Avec toutes ces influences variées comment définirais tu alors la musique du groupe ?

N : On nous a souvent dit que l’on faisait du Metal Alternatif mais je pense que notre musique ne
se limite pas seulement à cela, nous avons aussi un côté Progressif avec des influences comme Alice
In Chains et Tool. En fait je préfère ne pas mettre une étiquette sur notre musique qui pourrait nous
limiter à un seul genre.

LBDN : Chacun a donc ses influences dans le groupe mais qui est-ce qui compose la musique et écrit
les textes ?

N : Au niveau des paroles c’est énormément Kevin qui nous apporte ses textes, il a beaucoup
d’inspiration et écrit de très bonnes paroles mais Laurent écrit aussi et il est l’auteur des textes de 2
de nos 9 titres d’ailleurs ! Au niveau de la composition musicale c’est plus compliqué, la plupart du
temps c’est Kevin qui est à l’origine des morceaux et on les travaille ensemble ou bien de notre côté.
Je participe aussi assez souvent aux compositions, chacun apporte son grain de sel.

LBDN : Et pour les textes quels sont les sujets qui vous sont chers ?

N : La plupart de nos chansons parlent des sentiments humains et des actions humaines. Par exemple
un des titres composé par Laurent met en scène la Terre qui parle à l’homme et qui lui reproche de
ne pas la respecter.

LBDN : Il n’y a pas si longtemps vous deviez faire une tournée européenne mais elle a été annulée,
quelle fut la cause de cette annulation ?

N : Cette annulation fut la plus grosse déception que nous ayons vécue dans Closure ! On avait
l’opportunité de partir pour une grosse tournée européenne mais au dernier moment alors que tout
était planifié et réservé, le label en charge de la tournée nous a dit qu’on ne pouvait pas y aller car
nous n’étions pas labellisés, sur le coup on était vraiment anéanti !

LBDN : Par contre il y a peu vous avez fait la première partie de Channel Zero à l’Ancienne Belgique,
comment cela s’est-il fait ?

N : Tout remonte en fait à notre rencontre avec Mikey Doling (ex Soulfly et Snot et guitariste actuel
de Channel Zero) qui nous avait proposé d’enregistrer un CD à Namur et ce avec Logan Mader (ex
Machine Head) au mastering et Gérald Jans au mixage ! Puis, un jour Mikey nous a proposé d’assister
à une répétition de Channel Zero à Louvain-la-Neuve après quoi nous avons été mangé au restaurant
et c’est là qu’il nous a annoncé que l’on ferait la première partie de Channel Zero à l’AB ! Je peux te
dire qu’on était sur le cul mais ça s’est très bien passé avec un public réceptif et je pense qu’on a bien
déchiré pour ce concert !

LBDN : Tu viens de nous parler de l’enregistrement de l’album, quand sera-t-il disponible ?

N : L’enregistrement a eu lieu en avril dernier mais nous sommes encore à la recherche
d’un label pour que l’album puisse sortir physiquement, c’est notre principal objectif pour
2012 !
En attendant notre single Revolution est déjà disponible sur notre myspace
(http://www.myspace.com/closurebelgium), notre premier clip est en cours de tournage également
et ce sur la chanson Siberian Bride. Et sinon nous avons aussi notre site internet pour ceux qui
veulent se tenir au courant de notre actualité : http://www.closure-belgium.com/.

LBDN : Une dernière question : pour toi est-il encore possible de faire de la musique son métier dans
le milieu du metal en Belgique ?

N : Oui je pense que c’est encore possible, Channel Zero l’a bien fait donc c’est qu’il y a des
possibilités ! En tout cas pour l’instant le plus important est que dans le groupe une vraie amitié
se soit installée, parfois nous avons des moments de tension mais c’est normal, notre objectif est
d’abord de nous faire un nom et après on verra jusqu’où on arrivera.

LBDN : Merci bien Nicolas et bon courage pour la suite !

Setlist de Closure au Magasin 4

1. Psalm
2. Black Demons Army
3. Caught in Lies
4. Reliance
5. Siberian Bride
6. Revolution
7. I Mother Heart
8. Green Addiction
9. Funerals

Olivier EGGERMONT

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...