Denis Barré : Tout va à vélo à la Comédie Contrescarpe

Publié par , le 29 janvier 2012

Je vous emmène avec moi dans un spectacle cascadant de drôleries, ébouriffant en diable, dans lequel l’enthousiasme le plus irresponsable le dispute à une lucidité quasi suicidaire. Oui, montez dans ma rondelle volante. Vous entendrez parler entre autres, de l’importance des secrétaires dans la stabilité du monde, de la relation privilégiée de mon psy avec mon argent et de celle, inquiétante, que j’entretiens avec la peluche de mon fils. Et si vous êtes sages vous assisterez à mes retrouvailles avec Michel le petit con qui ne voulait pas me prêter ses jouets et nous essaierons, avec mon garagiste, de changer le monde pour moins de 1000 euros. Vous avez là, pour une somme avoisinant le ridicule, à la fois un spectacle divertissant, une analyse vertigineuse de notre siècle et l’humanité sidérante d’un homme nu. C’est Noël avant les boules, c’est la belle-mère qui dégage, c’est fromage ET dessert.

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...