0 00 1 min 10 ans 44

Bérénice

3 amis, un drame sentimental. Antiochus aime Bérénice. Bérénice aime Titus. Titus aime Rome. Le premier veut partir, la seconde doit partir, le troisième doit se convaincre que le bien de la Nation passe avant son amour.

La pièce de Racine, dans son texte intégrale, est revisitée par Gwenaël Morin d’une façon dépouillée et un peu trop surréaliste. Les acteurs hésitent un peu avant d’entrer dans un jeu convainquant qui ne demandait sans doute pas tant d’arrangements à l’original de Racine. Détendant et surprenant.

A voir au théatre 140 du 7 au 9 février

Julien Fontignie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *