0 00 3 min 3 mois 312


À l’heure où la liberté d’expression se dépeint sur les murs Facebook de tout un chacun, revenons sur un artiste qui s’exprime quant à lui sur de véritables murs et aux yeux de tous ceux qui porteront sur le monde un œil ouvert.

Nous parlons de Banksy, bien entendu.

Son identité, personne ne la connait. Et de ce fait, il nous prouve que ce n’est pas qui il est qui compte mais ce qu’il fait et pourquoi.

Vous êtes curieux de le découvrir ? Nous ne pouvons que fortement vous recommander d’aller faire un tour du côté de la Grand Place de Bruxelles où se tient depuis le 10 juin l’expostion « Banksy : Genius or Vandal ? ».

Si vous vous y rendez dans l’espoir de trouver une réponse et de déterminer si son travail tient plus du génie que du vandalisme, vous serez surpris !

Certains affirment qu’il exprime, par le biais de ses œuvres, un avis tranché sur le système ou la société. D’autres pensent qu’il se moque et ridiculise nos normes et nos modes de vie. Mais ne serait-il pas, au contraire, celui qui amène le débat ?

Mettant en avant les travers de l’humanité, il vous pousse à vous faire votre propre interprétation de son art. Il ouvre les horizons des sceptiques et bouscule les perspectives des complotistes.

De l’incontournable « GIRL WITH A BALLOON » à son audacieuse « MONKEY QUEEN », vous voyagerez jusqu’à « THE WALLED OFF HOTEL » en Palestine. Sans oublier de faire une halte à « DISMALAND » pour des attractions pas comme les autres.

Banksy vous emmène dans son univers où tout peut être remis en question.

Apprêtez-vous à vivre un moment hors du temps, une expérience dont vous ressortirez changé.

À l’issus de votre visite, nous vous invitons à suivre son exemple et partager votre avis.

Là où Banksy vous pose des questions, exprimez-vous et offrez-vous des réponses.

Texte : Aline Vander Osieren.

Photos : Jeremie Piasecki.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *