Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Au mois d’AFFFril, ne te découvre pas un FFFil !

Cinéma Au mois d’AFFFril, ne te découvre pas un FFFil !

Publié par Loïc Smars, le 1 avril 2012

Bonjour les lardons, aujourd’hui n’est pas un mois ordinaire ! C’est le mois d’afffril, le mois où, en Belgique on va, et ce depuis 30 ans, fêter le cinéma fantastique ! Du 5 au 17 avril, le Brussels International Fantastic Film Festival (qu’on nommera par la suite BIFFF car c’est vraiment trop long à écrire !) ouvrira ses portes pour la 30ème fois. C’est donc aussi un mois anniversaire, car cela fait 30 ans que les pourfendeurs de ciné-club et du cinéma fantastique se sont réunis pour créer ce festival. Tout d’abord au Passage 44 et en mars jusqu’en 2006, l’évènement cinématographique majeur du paysage bruxellois a maintenant lieu en avril et dans l’immense espace de Tour & Taxis. Le BIFFF, c’est aussi ma première expérience de critique cinématographique en 2006 (non non, les écrits de l’époque ont disparu officiellement et vous ne les verrez pas ! N’insistez pas !), je n’ai donc jamais connu le Passage 44. En comptant mon passage éclair en 2010 et ma couverture du festival en 2011 pour le webzine Phenix, ce sera donc mon quatrième BIFFF et le troisième BIFFF présenté par le Bourlingueur du Net ! Alors toujours intéressés ? Passons donc aux choses sérieuses …

Que nous réserve ce BIFFF, cuvée anniversaire 2012 ?



Tout d’abord des films (et courts-métrages !).
Attendus comme le nouveau Alex de la Iglesia ou The Cabin in the Woods. Du Luc Besson (Lockout), Rachel Weisz (Whistleblower), le nouveau Troma (Father’s day) ou encore le retour de William Friedkin (ndlr : L’Exorciste) avec Killer Joe ! Il y aura aussi de la 3D, des films pourraves, des peluches timbrées de minuit, de l’asiatique débile comme de de l’asiatique qui fait peur, des films de pays qu’on ne sait pas situer sur la carte, un hommage au cinéma fantastique danois (re-mater Les Bouchers Verts ou Adam’s Apple pour bien comprendre !), du zombie, des films d’animation fendards, du machin hyper-tortueux qu’on comprend pas ou des extraterrestres ou des morts partout. Et aussi une Nuit du Fantastique dont le niveau a l’air réhaussé ou un The Raven (ndlr : Le Corbeau), en ouverture du festival et son titre très à propos. (Que dit le corbeau …) ou encore un Belgian Fantastic Day, un Japanimation Day, une Zombifff Night, une Rétrospective Belge du Fantastique, des courts-métrages, etc.

C’est aussi des animations. On retrouvera les traditionnels Colsplay, Body Paintings, Make Up Contest, Bal des Vampires, Workshops, Masterclass (Lloyd Kaufman, merde !), Magasins, Zombiff Day et Zombiff Night, concours, expositions… Et évidemment le décernement de la chevalerie de L’Ordre du Corbeau ! Pour les 30 ans, le BIFFF vendra aussi des goodies anniversaire, des trésors de collectionneurs amassés depuis toutes ces années, etc. Du côté de l’animation, on trouvera la compagnie d’Outre-Rue qui nous présentera son « Dahru »(ndlr : Animal imaginaire montagnard), les Freeeeks Factory qui chercheront une nouvelle forme de vie, Teater Exces et son spectacle Eminences Grises et ses statues historiques humaines et surtout nos amis du Magic Land Theatre que vous pouvez avoir rencontrés un jour au détour d’un festival ou d’une rue !
Notre coup de cœur ira pour le moment vers l’exposition du grand Jean-Marc Laroche qui revient avec des sculptures de 13 squelettes grandeur nature qui s’ébattent ou jouissent de la vie. Mais pas seulement ! Il exposera aussi la quasi totalité de ses œuvres, comme ses couteaux fantastiques qui avaient marqué le festival de 1994 et séduit un certain George Romero !

Mais surtout des invités ! Tout d’abord, les futurs Chevaliers de l’Ordre du Corbeau : d’une part masculin avec William Friedkin, oscarisé et popularisé par The French Connection et L’Exorciste, et d’autre part féminin, avec Barbara Steele, icône mythique des films d’épouvante des années 60. La rumeur veut que Terry Gilliam passe au festival avec un court-métrage tourné en Italie et qu’il recevra aussi cet honneur.
Mais vous pourrez aussi retrouver une grosse partie des acteurs(trices) et réalisateurs(trices) des différents films proposés cette année ou les membres du jury. Citons quelques uns des plus connus comme Eric Valette, Stéphane Bourgoin, Paco Cabezas, Maxime Chattam, Julie Gayet, Xavier Gens, Lloyd Kaufman (Merde alors !).

Et encore plein d’autres surprises … Je pense que ce rapide coup d’œil sur ce que nous réserve le BIFFF cette année, suffira à vous mettre en haleine. Sinon, il reste encore plein de surprises à venir découvrir et d’autres films ou pépites à visionner. Car le BIFFF, c’est un peu ça : des films hyper cotés comme des bouses ou des trésors inconnus. Mais c’est surtout une ambiance unique au monde, qui fait, depuis 30 ans (et oui je le répète encore !), le succès de cet évènement, devenu depuis international.

A très vite dans nos pages et n’oubliez pas de réserver vos places !

Loïc Smars,
Votre dévoué Rédac’ Chef toqué de cinoche (un peu pourri, parfois…).