Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Ahmed Sylla au Petit Palais des Glaces du 4/12 au 26/01

Théâtre Ahmed Sylla au Petit Palais des Glaces du 4/12 au 26/01

Publié par Lionel, le 23 novembre 2012

De et avec Ahmed Sylla, mise en scène de Paul Boujenah, produit par XKS Prod Entertainment.

Dans son tout premier one man show Ahmed Sylla révélation du Samba Show et de l’émission on ne demande qu’à en rire, nous livre son parcours, nous raconte les moments forts de sa vie.
Entremêlés de personnages toujours plus farfelus, les situations proposées ne vous laisseront pas sans émotions!
Sa famille, l’école, les petits boulots, ses premières expériences et enfin la scène, autant de thème abordés à la sauce Ahmed Sylla, pour vous embarquer sur plus d’ 1h de spectacle. La philosophie de ce premier one man show c’est « Enjoy », profiter, vivre, kiffer la vie.

DATES
Spectacle du 04/12/2012 au 26/01/2013, tous les mardis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 20h00, Petit Palais, durée : 1h10. Séance supplémentaire le 31/12.

TARIFS
TARIFS guichet
20€ et 16€ (étudiants, chômeurs et -26 ans)

Tarif du 31/12/2012 : 30€

[vsw id= »36zatVFX_b8″ source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Chronique :

La cité, ce grand débat interminable qui a amené la France a des congrès sur son identité nationale, ces zones de non droit où pourtant vivent une grande partie de la population française, voilà le thème général abordé par Ahmed Sylla lors de son spectacle.

Retraçant sa jeune vie lors d’une heure trente de spectacle, on sent l’humoriste investi de son rôle, n’hésitant pas à prendre à parti une partie de ses visiteurs du soir, il part de sa naissance pour aboutir au comédien qu’il est maintenant sur scène et ce non sans humour !

L’humour des cités, méconnu du monde du spectacle plus coutumier aux comédiens formatés ne laissant que peu de place au comique de situation de Monsieur et Madame tout le monde, ravi la flamme de ces gens qui selon les médias vivent dans une précarité absolue, selon la police dans une richesse opulente mais qui en réalité ont beaucoup de mal à s’identifier à l’image du parfait spectateur parisien.

Ahmed a cette tendance à donner une vision très ouverte de la vie des banlieues, de ces non-dits qui alimentent plus souvent les faits divers des journaux télévisés que les salles de spectacle. Le public qu’il touche ne semble pas coutumier des salles de la grande ville et pourtant ils sont plusieurs à oser franchir les portes du Palais des Glaces en ce moment.

Le spectacle est jeune, aéré, avec peut être un manque de consistance mais sa légèreté lui donne l’avantage d’une accessibilité sans faille, pas besoin de connaître le Larousse pour comprendre l’artiste du soir, un simple lexique black blanc beur suffira amplement.

Si la banlieue veut se rendre à un spectacle à Paris, c’est au Palais des Glaces qu’il faut se rendre actuellement mais nous conseillons tout de même aux habitués des grandes salles de ne pas perdre de vue ce one man show, proche d’une réalité que certains veulent masquées mais qui reflète parfaitement d’une nouvelle scène touchant un nouveau public et qui ne pourra que se faire de plus en plus présent dans les salles ces prochaines années.

Flips Lionel