Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Ars Musica – « Bleu »

Musique Ars Musica – « Bleu »

Publié par Rédacteur, le 23 mars 2012

ARS MUSICA

« Bleu »

Poésie scénique de Geoffrey François

« Trop de Bleu sur un fond de bleu », voici un décor tout à fait intéressant fait de verticales brillantes sur toile tamisée. Tout l’univers de la scène est prêt à emmener le spectateur dans un spectacle de son et de lumière.

Curieuse introduction du décor qui plonge irrémédiablement le spectateur dans un sentiment de stupéfaction. Les sons et lumières se confondent et se brisent  comme des éclairs fracassants laissant le spectateur sans voix. Des bruits crispants viennent ainsi déchirer le silence trop long d’une salle étonnée.

Les acteurs se révèlent, un musicien soufflant des sons intriguants et une actrice conteuse. Les personnages se cherchent et se repoussent sans jamais trouver l’harmonie. Tantôt silencieux, tantôt extrêmement bruyants, tantôt dormants, tantôt courants à perdre haleine, les deux acteurs sont comme leur musique et leur ombre, totalement imprévisibles. Les projecteurs s’allument et s’éteignent, les lampes de poches scintillent. Le décor est planté et toute la salle attend et essaye de comprendre le sens de tous ses cris et chuchotements.

Le spectacle est déconcertant, la curiosité fait place à l’incompréhension. Bien que ‘Bleu’ révèle une nouvelle façon de vivre l’espace et le son, il déroute, gêne et embarrasse le spectateur. Nous retiendrons les effets intéressants d’ombre et de lumière sur la toile. Le spectacle est peu captivant voire endormant.

Gilles Saussez