Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Au bout du conte de Agnès Jaoui, sortie en salle le 06 Mars 2013

Cinéma Au bout du conte de Agnès Jaoui, sortie en salle le 06 Mars 2013

Publié par Lionel, le 3 mars 2013

Un film de et avec Agnès Jaoui ainsi que Jean-pierre Bacri, Agathe Bonitzer, Nina Meurisse et Benjamin Biolay (France)
Genre : Comedie Dramatique
Durée : 1H52 mn
Distributeur:  Memento Films
Année de production : 2012

Synopsis:

Il était une fois une jeune fille qui croyait au grand amour, aux signes, et au destin ; une femme qui rêvait d’être comédienne et désespérait d’y arriver un jour ; un jeune homme qui croyait en son talent de compositeur mais ne croyait pas beaucoup en lui. Il était une fois une petite fille qui croyait en Dieu.
Il était une fois un homme qui ne croyait en rien jusqu’au jour où une voyante lui donna la date de sa mort et que, à son corps défendant, il se mit à y croire.

Critique : 

La vie est-elle un conte de fée ? La princesse doit-elle toujours être la belle au bois dormant ? Ces questions qui font débat dans le monde des contes et légendes trouveront peut être leurs épilogues dans cette nouvelle réalisation de Agnès Jaoui et Jean-Pierre Baccri.

On trouvera probablement le sujet de ce film relativement ennuyeux en cette période où réaliser un conte de fée semble être l’apogée de chaque réalisateur mais celui d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Baccri se positionne en réalité plus comme un anti-conte visant à perturber les valeurs établies. 

Que se soit l’inversion des rôles entre protagonistes, l’anacoluthisme du grand méchant loup voir de la désacralisation de la princesse au milieu de son monde imaginaire, chaque instant qui se passe nous laisse une trace référant à une histoire que depuis notre enfance nous n’osons déroger mais qui pourtant ne manque pas d’égayer notre quotidien.

Une version un peu plus rock and roll de l’histoire donc pour ce film qui plaira tant aux amateurs de vaudevilles théâtraux qu’aux passionnés d’humour décalés, tout cela sur un ton conte de fée à l’intrigue désossée.

Un film très bien joué et tourné dans un style moins gnian-gnian mêlant souvenir et rire dans un immense bain de surréalisme rattrapé par la réalité du 21ème siècle, un siècle dans lequel Mary Poppins aura bien du mal à rattraper le temps perdu par Alice au Pays des merveilles.


[vsw id= »4FYSyOI_c-w » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]