Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Au Rythme du Tempo, deuxième jour à Tournai !

Musique Au Rythme du Tempo, deuxième jour à Tournai !

Publié par Loïc Smars, le 3 août 2011

© Nele de Smedt

La deuxième journée de festival à Tournai se poursuit avec un ciel plutôt grisonnant.
Cela n’a pas empêché Sinus Georges, Simon Delannoy et Coco Royal de chauffer le public de  l’esplanade de l’Europe avant l’arrivée de Zazie.

Le premier groupe à se lancer n’est autre qu’un groupe belge prénommé Sinus Georges.
Un jeune groupe dont les mélodies sont issues des répertoires acoustiques et country-manouches.
Malgré un public peu nombreux à l’ouverture, cette joyeuse bande de musiciens a su dynamiser le public tournaisien très rapidement. Sinus Georges, c’est aussi 4 gars aux instruments variés allant du cuivre  aux cordes en passant par les percussions. Le tout sur des influences tantôt jazzy-rock, tantôt hip hop. De quoi démarrer en beauté les festivités avec des rythmes entraînants.
Après un démarrage musical en trombe, c’est au tour d’un kainois, Simon Delannoy, de représenter la région sur la scène

de l’Esplanade de l’Europe. Habitué du Tempo festival, il y jouera là pour la 2ème fois consécutive. Mélange de poésie, cet auteur compositeur et interprète au talent plus que certain commence à faire son nom dans le mileu de la chanson. Souvent comparé à de grands noms tels que Chedid, Voulzy ou encore Michel Berger.

© Nele de Smedt

Simon Delannoy nous touche par la sincérité de ses textes, inspirés de la vie de tous les jours. Une balade musicale fraîche et poétique à la fois avec des chansons dans lesquelles tous le monde peut se retrouver. Et pour rester dans la trame belge, le trio de Coco Royal clôturera les premières parties. Lauréat du concours “carrefour des talents” aux Francofolies en 2009, le groupe d’Antoine Chance, fils de notre Geluck national, s’impose petit à petit  sur le sol belge, ayant déjà séduit de nombreux professionnels. Coco Royal se distingue dans un style aérien où un univers peut passer subitement du déjanté à la douceur, le tout avec classe.

La foule s’agite, les fans hurlent, tous sont impatients de voir leur idole tant attendue: Zazie.
Lorsque les premiers mots de la chanteuse se font entendre, c’est l’exaltation. Après quelques minutes, c’est une Zazie tout de rouge vêtue qui s’avance sur scène sous les plus grands applaudissements de ses fans venus de tout horizons. Fidèle à elle même Zazie à conquit le coeur de ses nombreux spectateurs par son charme et son naturel.

La soirée était sous le signe de la nostalgie avec l’interprétation de ses grands tubes tels que “Zen”, “Larsen”, “Rue de la Paix”, mais aussi la (re)découverte de ses derniers titres. Heureuse de sa venue dans la cité des cinq clochers, c’est en toute simplicité que Zazie

s’est confiée à on public en le comblant d’anecdotes sur sa vie entre deux chansons, de quoi créer des instants de complicité avec ses fans pour leur plus grand plaisir.

Nele De Smedt