Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Batman recalé à l’examen de physique

Cinéma Batman recalé à l’examen de physique

Publié par Matthieu Matthys, le 12 juillet 2012

© Warner Bros

De nos jours, tout s’explique par la science, des phénomènes météorologiques aux molécules à l’origine de la création de l’univers, les disciples d’Albert Einstein semblent trouver une théorie pour chaque chose et chaque problème. L’univers des super-héros ne fait pas exception lui non plus à en croire une étude menée par des étudiants en physique de l’université de Leicester en Grande-Bretagne.

Ceux-ci se sont en effet penchés sur la capacité de vol de Batman. Pour information, Batman fait partie des rares super-héros à ne pas posséder de superpouvoir mais dispose néanmoins d’une multitude de gadgets très sophistiqué dont une cape lui servant à voler ou plutôt à planer. Car, il ne faut pas se leurrer, Batman ne vole pas mais plane bien selon l’étude menée, le seul hic : c’est qu’il est improbable qu’il ne se fasse aucun mal.

De fait, le problème réside dans la taille de sa cape. Celle-ci permet bien à Batman de sauter et de planer même en se jetant d’un immeuble de 150 mètres de hauteur. Cependant, avec une cape de 4,7 mètres d’envergure, il pourrait parcourir une distance de 350 mètres en atteignant une vitesse maximale de 109 km/h pour ensuite atterrir ou, plus précisément, s’écraser au sol à la vitesse impressionnante de 80 km/h. On imagine que même Batman aurait du mal à s’en remettre.

La solution trouvée par ces étudiants est soit de fabriquer une cape plus grande, soit de l’équiper d’un système de propulsion pour le maintenir à son altitude. Beaucoup de travail en perspective pour le justicier de Gotham avant sa sortie en salles le 25 juillet prochain.