Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Bénabar, le magicien des mots

Musique Bénabar, le magicien des mots

Publié par Rédacteur, le 25 février 2012

C’est dans le Club de la Rockhal à Esch-Sur-Alzette que le chanteur français posait ses valises samedi dernier pour un concert époustouflant. Cet évènement affichait déjà complet depuis longtemps tant les fans étaient nombreux à avoir fait le déplacement depuis la France ou la Belgique pour admirer le poète aux textes satyriques et décalés.

Dès le début, le ton et le rythme sont donnés avec des morceaux débordants d’énergie et un Bénabar courant, sautillant et entraînant un public déjà plus que conquit.

Notez que s’il est connu pour ses textes, le chanteur sait aussi bien s’entourer pour assurer un show de grande qualité.

Sur scène, il n’y a pas moins de huit musiciens et deux choristes qui, loin du rôle bien sage et en retrait qu’on leur donnent d’habitude sur scène, apportent ici quelques chose en plus au spectacle avec leur look rétro et un peps extraordinaire.

Coté chansons, ce fût un florilège de succès déjà bien rodés et de nouveautés vraiment très entraînantes comme «les râteaux» ou «politiquement correct»

On notera au passage une reprise de «L’Eté Indien» de Joe Dassin (instant que choisira le chanteur pour lancer aux hommes du public une petite remarque humoristique: «Voilà les gars, c’est le moment de conclure pour ceux qui espéraient ce soir»), ainsi qu’une autre référence à Elvis Presley sur le ton de la dérision au travers d’un «Love Me Tender» pas très tendre avec le King.

En résumé une soirée très réussie, haute en couleurs où l’on se laisse emmener par cet homme qui nous fait voir notre quotidien sous un oeil différent, car au fond (et c’est aussi ça la clé de son succès), on a tous un peu de Bénabar en nous.

Christophe Pauly