Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Beverly Jo Scott à La Tentation

Musique Beverly Jo Scott à La Tentation

Publié par Rédacteur, le 5 mai 2012

© Berverly J Scott / MySpace

“Excuse me Alabama but I’m in a fucking good country !”

Le concert de la rockeuse originaire de l’Alabama devait commencer à 20h30. Mais quinze minutes avant le lancement des hostilités, des centaines de personnes sont toujours agglutinées à l’entrée de La Tentation. Ça, c’est l’effet The Voice !

Quelques dizaines de minutes plus tard, tout le monde est in et la salle est sold out. J’apprends qu’il y aurait eu un petit problème technique durant la journée, d’où le léger souci d’organisation. Allez, faute avouée à moitié pardonnée. Dans l’espace VIP, je reconnais quelques pointures de feu l’émission The Voice : l’élégante Mégan, sa co-partenaire de duel Pauline, Julie et la jeune Caroline. Armés de leur appareils photos, les fans de l’émission sont aux anges. Intimidé, je reste dans mon coin et ne réclame aucune photo.

Avec près d’une heure de retard, BJ reçoit enfin l’autorisation de monter sur scène. Alors, ça fait quoi de voir l’Américaine hors de son siège de coach ?  C’est la vraie Beverly Jo que nous avons en face de nous. Celle qui move, qui pose devant les photographes, qui rock ! Celle qui s’éclate… Lors de la première partie du spectacle, BJ a concocté pour son public un mix de ses compositions jouées avec brio par son groupe. Ballades, blues à la Jimi, gospel, anglais ou français, tout y passe.

BJ est faite pour la scène, pas pour s’asseoir sur un siège ! Sur le podium, elle se lâche. Entre les chansons, elle interagit avec son public qui s’amuse. Et elle se sent chez elle. Pour en rajouter une couche, Beverly remercie son pays d’accueil : “Excuse me Alabama but I’m in a fucking good country”. Pendant ce temps, les ex-Voiciens dansent au son de leur ex-coach, they move like BJ !

Après une courte pause, Beverly remonte sur scène accompagnée de ses friends. Mégan et Pauline font un remake de leur prestation en duel : Walk on the Wilde Side de Lou Reed. Même tenue, même voix, même émotion… Du déjà vu, il me semble ! Et lorsque c’est au tour de Caroline de monter sur scène, la maman de la petite me crie dans les oreilles : “C’est ma fille ! C’est ma fille ! C’est ma fille ! C’est ma fille !” Les parents des Voiciens s’entendent à merveille, dirait-on. Pour fêter le bon déroulement de la soirée, ils boivent à la santé de leurs filles.

D’autres monteront sur scène (Julie, Renato,…) mais en attendant, BJ n’oublie pas son public et propose en solo une sublime reprise de Nino Ferrer, Le Sud. Pendant un instant, le vieux Nino revit. Merci, BJ !

Pour conclure, les quelques heures de live de BJ ont été plus intenses que les quatre mois de l’émission The Voice.

Philippe Vincke