Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Broc versus Black 10′

Musique Broc versus Black 10′

Publié par Caroline Champion, le 27 mars 2012

Broc, fondé en 2003 par Dipiz et Okazz, est un groupe de hip hop nourri de soul, de rock, de jazz et de funk. Les deux créateurs du groupe ont rencontré Black 10′, rappeur reconnu dans le milieu, pour nous livrer une collaboration à la fois logique et intéressante. En effet, en écoutant leur album (disponible sur Itunes), on ne peut qu’y sentir la recherche au niveau musical et lyrique. Les beats sont surprenants puisqu’ils se démarquent et permettent aux paroles de Black 10′ d’y prendre toute une puissance.

Le Bourlingueur les a rencontrés. Voici ce qu’ils nous ont dit.

Bourlingueur : Comment vous êtes-vous rencontrés ? Comment est née votre collaboration ?

Dipiz: La rencontre avec Black 10′ remonte à 1999. A l’époque, j’avais monté mon label Dpz (d’ou mon pseudo Dipiz) sur la compilation « Paris Sud Connexion ». Black 10′ apparaissait avec son groupe « Du sang neuf un » pour le titre « Du sang neuf un 3.5.0 » qui fut, à l’époque, l’hymne de Grigny  (commune française près de Paris).
Black 10′: Par la suite j’ai participé à « Paris Sud Connexion 2 » et au premier maxi de Broc pour le morceau « Esclavage Mental » et je suis aussi apparu sur 2 titres de « Rhymin ova’ broc beats ».
Okazz: Même sur notre album instru « Break research on crate ». La voix sur l’intro c’est Black 10′.
Dipiz: Donc « Broc versus Black 10′ » est la suite logique à notre collaboration!

Bourlingueur : Vous vous connaissez depuis un petit temps. Sauriez-vous vous présenter les uns et les autres ?

Dipiz: Pour présenter Black 10′, je dirais que c’est un Mc Grignois à la voix puissante et aux textes conscients … et que c’est un grand blagueur (on le surnome Blague 10′ ). Rires
Okazz: Dipiz c’est un beatmaker, chercheur de disques impénitents et, de par, son expérience passée dans la musique, celui qui gère un peu tous les aspects techniques de la sortie et de la promotion. Il joue aussi de la guitare comme vous pourrez vous en rendre compte sur l’album.
Black 10′: Okazz c’est aussi un beatmaker fondu de vinyl. Avec sa formation de batteur, il apporte un grain et un toucher différents dans les beats.

Bourlingueur : Qui compose les textes ? Quelles en sont les inspirations ? Combien de temps cela vous prend-il ?

Dipiz: Les textes sont composés exclusivement par Black 10′, sauf pour les featuring qui écrivent eux-mêmes leurs textes. Okazz et moi, nous nous occupons de la musique.
Black 10′: Je puise mon inspiration dans mon quotidien, dans les choses qui me marquent. J’écris beaucoup et je passe de longues nuits sur mes textes. D’ailleurs, j’ai consacré une chanson à ce sujet sur « Broc versus Black 10′ »qui s’apelle  » En recherche lyrical ».

Bourlingueur : Vos textes sont engagés. Qu’est ce qui vous met en colère ? Qu’est ce qui vous rend heureux ?

Black 10′:  L’injustice me met en colère.La mauvaise foi m’attriste. Etre en compagnie de ceux que j’aime, autour d’un somptueux repas, me rend heureux. J’y ai trouvé ma place en restant  naturel, en restant moi même.

Bourlingueur : Le monde du rap est un monde un peu particulier. Comment y avez vous trouvé votre place ? Y’a t-il des règles à respecter ? Des stéréotypes à casser ? Des vérités à révéler ?

Black 10′: On est censé rester le plus vrai possible  et être auteur de nos textes car 99% des M.C le sont. Beaucoup aujourd’hui sont des caricatures d’eux mêmes et font de la surenchère faute de personnalité. C’est se tirer une balle dans le pied que de perpétuer ces clichés. A les écouter, on est tous des voyous avec 150 mots de vocabulaire qui ont fait de la prison, qui braquent, qui se battent à tout bout de champ et qui n’ont reçu aucune éducation. Balivernes!! Science fiction!!! Selon moi, beaucoup devrait arrêter de rapper…
Le flow, les lyrics et la technique ne sont plus à l’ordre du jour pour une bonne partie, beaucoup ne mènent pas la vie qu’ils prétendent à travers leurs textes et  ne connaissent pas leurs classiques encore moins les origines et l’histoire du « hip-hop ». Combattons la nullité par de la qualité, c’est beaucoup mieux, je pense.
Je reconnais tout de même que chaque époque à son lot de bons artistes bien heureusement. Je veux qu’un jour notre contre-culture soit reconnue comme une culture à part entière…
J’estime aussi que tout cet engouement qu’il y a autour du hip hop (avec ses éléments bons comme mauvais,toutes ces vidéos postées sur le net, tous ces artistes qui naissent de partout comme des champignons,etc) fait vivre notre culture et contribue au fait qu’elle existe toujours en 2012

Bourlingueur : Quel est le morceau que vous avez fait qui vous tient le plus à coeur ? Et pourquoi ?

Black 10′ : « Ce monde », « On reprend du service » et « La knockoutro » me tiennent à coeur. Leurs instrus suscitent en moi beaucoup d’émotions. Dans les textes de ces trois chansons, je pense m’être quelque peu livré au niveau des textes pour « Ce monde » et « La knockoutro » et au niveau de la technique pour « On reprend du service ».

Dipiz : « Il et elle » avec Miriam Makeba. C’est une très grande dame par son oeuvre mais aussi par son vécu et ses engagements. C’est la plus grande chanteuse africaine de tous les temps selon moi.

Bourlingueur : Un morceau d’un autre groupe que vous auriez aimé faire ? Une collaboration avec d’autres est elle prévue ?

Black 10′ : J’aurai aimé écrire « C’est pas mon coeur »de Idéal J dans l’album « Le combat continue ». C’est le morceau de rap français le plus émouvant que j’ai écouté.
Plein de collaborations sont prévues avec des mc, comme des musiciens, que j’affectionne : Dandyguel, Kozi, Poison, Jee le tissmé, Malone, Baron G, Supa Dona, Olivier Fort, Le k1tet, o.d.a.s, Mzé, Syléone, Lmc click, Matthieu Rubène, Myssa, Kwest og, La recette, Papercut.

Bourlingueur : Quels sont vos projets ? Vos envies ?

Black 10′ : Je prépare une « net tape vidéo » avec mon acolyte o.d.a.s qui s’intitulera « Opération Coup de Pieds! »et un album concept « rap-guitare » avec mon ami guitariste Olivier Fort et deux autres projets dont je ferai part au moment voulu.
J’ai envie de faire des concerts, des concerts et des concerts accompagnés de o.d.a.s, de Broc, de mon live band Le k1tet et de Olivier Fort mon ami guitariste ! Nous voulons tourner !
Avec mon association « Block Out Music »,nous préparons la prochaine édition du festival « Mon Festival » sur Grigny qui aura lieu du 31 aôut au 1er septembre 2012 à la salle des sports Jean louis Henry et nous continuons nos émissions de webradios « rmb block party » tous les mercredis de 21h à 23h sur le site radiomarysebastié.org en collaboration avec la M.J.C Maryse Bastié et l’association « Ghetto Millionnaire » à Viry-Chatillon.

Dipiz : Nos prochains  projets sont un autre « versus » avec le Mc Diem Delam ainsi qu’une trilogie de 45 tours.

Retrouvez Broc versus Black 10′ sur : http://itunes.apple.com/gb/album/lyrical-back-slap/id506341031?i=50634122

et sur : http://brocrecordz.com/