Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Bruxelles en 2040 – Trois visions pour une métropole

Art Bruxelles en 2040 – Trois visions pour une métropole

Publié par Marc Bailly, le 17 mars 2012

Quelle forme prendra Bruxelles en 2040 si la croissance démographique se poursuit ? Comment se déplacer en ville si la voiture n’est plus un moyen de transport soutenable ? Comment réduire la fracture sociale ? Comment fournir à chacun la possibilité d’habiter et de travailler dignement en ville ? Comment organiser le développement de Bruxelles avec son hinterland ?

La Région de Bruxelles-Capitale, sous l’égide du Ministre-Président Charles Picqué, a fait appel à plusieurs équipes composées d’architectes, d’urbanistes et de paysagistes. Ils ont réalisé des projets concernant l’avenir du territoire de la zone métropolitaine bruxelloise en 2040. Trois projets ont été retenus. Une équipe italienne, une équipe néerlandaise et une équipe belge se sont attelées à cette énorme tâche.

L’équipe italienne de Studio 012 propose une métropole horizontale avec un scénario « no car » et structuré par les vallées qui traversent Bruxelles. Son territoire sera irrigué par un réseau dense de transports publics interconnectés.

KCAP Architects&Planners prend clairement le parti de la compacité de la ville. Une meilleure utilisation du sol à mettre en lien avec les développements en matière de mobilité et l’épanouissement de l’environnement.

51N4E a une approche orientée vers l’architecture et l’urbanisme. Le postulat est la planification où tout aménagement à Bruxelles doit être poussé à la fois à l’échelle locale au bénéfice du citoyen et à l’échelle du rayonnement international de la ville.

Une exposition au Bozar présente les trois différents projets du 16/03 au 15/04/2012.

Les propositions de ces trois groupes sont, avant tout, enrichissantes pour le débat qu’elles susciteront sur l’avenir de la Région de Bruxelles-Capitale.

L’exposition se veut avant tout fonctionnelle. De nombreuses explications, mais peut-être un peu trop « techniques ». Il manque des images, des illustrations pour que cela soit un peu plus abordable par monsieur tout-le-monde. Mais cela n’empêche que ces études sont très intéressantes et valent le détour.

Un colloque sera organisé ce 19 mars 2012.

Toutes infos : www.bozar.be