Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » CHARRETTE Robert N. : Ne traite jamais avec un dragon, Trilogie des Secrets du pouvoir T1

Littérature CHARRETTE Robert N. : Ne traite jamais avec un dragon, Trilogie des Secrets du pouvoir T1

Publié par Rédacteur, le 9 février 2012

Renraku est une mégacorporation qui traite ses employés avec générosité… tant que leur fidélité est absolue. Sam Verner est chercheur et fait l’objet de l’attention toute particulière du président de Renraku, Aneki. C’est pourquoi, lorsqu’il est transféré du Japon vers Seatlle, Sam voit dans cette décision une sanction. Discipliné et obéissant, il prend le chemin de la ville américaine où son arrivée se révèle chaotique.

En effet, l’avion qui le transporte est pris d’assaut par un groupe de shadowrunners, qui l’enlèvent malgré les forces de sécurité. Sam est complètement perdu et se retrouve à côtoyer ceux qui sont la lie de la société. Le corporatiste fait tout pour se libérer de ses kidnappeurs, mais il comprend rapidement que sa vie a basculé. Toutes ses certitudes s’écroulent et il ne lui reste plus qu’à se rebeller ou mourir.

Ce premier volume présente une histoire qui peut être lue en soi, car elle s’achève sur le dénouement des machinations initiales. L’univers de Shadowrun est admirablement mis en scène par l’auteur, qui développe ce monde futuriste sans longues explications ou descriptifs interminables. Univers d’action, Seattle est présentée à un rythme soutenu, avec toutes les nuances qui traversent cette société du futur.

L’écriture de R.N. Charrette vise à l’efficacité et il néglige pour cela les couleurs, les sons, les descriptions trop longues. Mais le style est d’un bon niveau et l’intrigue, bien que complexe, est clairement et rondement menée. Les personnages sont originaux et bien campés, ce qui leur donne un volume certain. Riche en action et en rebondissements, ce roman est un bon récit d’aventures.

Ne traite jamais avec un dragon, Trilogie des Secrets du pouvoir T1, de Robert N. Charrette, traduit par Morgan Rousseau, illustré par Jeff Laubestein, aux éditions Black Book Editions

Chris de Savoie