« 8 Femmes » (François Ozon) : cluedo au féminin hautement jouissif !

Publié par , le 18 juillet 2016

8 femmes

Critique :

François Ozon a réussi un fantasme sans doute généralisé : réunir plusieurs des comédiennes les plus talentueuses du cinéma français afin de leur faire se crêper le chignon avec panache. Car quand on s’appelle Catherine Deneuve, Fanny Ardant ou Isabelle Huppert, on ne peut pas le faire n’importe comment.

Avec grand talent, dialogues ciselés et interludes musicaux qui permettent subtilement d’en savoir plus sur chaque protagoniste, le réalisateur nous emmène à l’ère de la toute nouvelle Technicolor et a soigné chaque détail. Chaque actrice est une fleur qui a ses épines sur laquelle le spectateur a des doutes. A la fois divertissement haut de gamme, partie de Cluedo géante et comédie musicale, ce film est bien emballé sans être creux et chaque actrice contribue au mécanisme de l’enquête : mais oui, qui a tué le maître de maison (seul homme du film à être vu de dos dans 3 ou 4 furtives scènes) ?

Cette comédie qui fête ses 14 ans cette année est un génial cocktail plein de couleurs sublimé par le jeu des actrices arrivant à faire oublier la fin un peu décevante (mais trop risquée). Vous l’aurez compris, 8 femmes est un superbe – et rare – exercice de style qui a d’ailleurs justement reçu – et ce, à juste titre – le trophée Ours d’Argent à la Berlinale de 2002 pour une « contribution artistique exceptionnelle » décerné à l’ensemble de la distribution féminine.

Luigi Lattuca

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...