« Barbara » (2017) : l’ovni des biopics

Publié par , le 6 septembre 2017

185176

Critique :

Si vous vous attendiez à apprendre des choses sur Barbara, passez votre chemin. Amphigourique à souhait, ce nouveau Amalric régalera juste la presse branchouille qui adore les ovnis.

Ce « Barbara » – aux antipodes de La Môme, Cloclo et autres Dalida – nous a laissés pantois. Ajoutons à cela le fait qu’un confrère se soit carrément endormi durant la vision presse de juillet et vous devriez avoir tout compris… On ne sait comment le prendre et l’interpréter tant il perd le spectateur en chemin entre mise en abyme intéressante de départ (une actrice est engagée pour jouer Barbara) et images d’archives de la véritable artiste disparue voici 20 ans.

Entre murmures délicats et branlettes intellectuelles, le film ressemble à un carnet de bord « backstge » de bonus DVD. Il en devient indécis, incertain et flottant. Non, « Barbara » ne nous apprend hélas rien et nous laisse avec cette question (au final creuse ?) : existait-il tant de mystères sur Barbara qu’un biopic classique était impossible ? Ce projet qui avait au moins le mérite de casser le moule des biographies ciné habituelles se perd à force de vouloir trop intellectualiser sa gestation. Ne reste alors qu’une oeuvre évidée où Jeanne Balibar brille quand même en étant le sosie parfait de Barbara.

 

Luigi Lattuca

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...