« Demain » : réinventer le monde du futur, c’est urgent !

Publié par , le 15 mars 2016

Demain 1

Critique :

« 63 988 entrées après 5 premiers jours d’exploitation pour le film DEMAIN. Joli score. Taux de satisfaction record des spectateurs. » Le message Facebook d’un des acteurs de Mars Distribution était heureux récemment. Ce film sur la recherche de solutions économiques et écologiques est joli, pas moralisateur et vraiment digeste. On ne nous fait pas peur. On s’y prend en douceur pour nous faire comprendre qu’il y a urgence. C’est encore plus glaçant.

Voilà sans doute pourquoi ce film de Cyril Dion et Mélanie Laurent a reçu le César 2016 du « Meilleur documentaire » le mois dernier. On y voit une flopée d’initiatives citoyennes qui redonnent confiance en l’être humain. Celui-ci s’est trompé en suivant la logique capitaliste et marketing : plutôt que d’accumuler et de croire que l’évolution se fait par l’accumulation, il doit pencher sur son évolution spirituelle. Et c’est une vraie leçon que nous donnent les différents intervenants du film ayant un rapport critique et constructif à la société d’aujourd’hui. Ils nous indiquent que l’urgence n’est pas la vitesse. Ce culte des sociétés modernes détruit l’environnement et menace nos relations avec autrui.

Déjà convaincu par le bio, l’individu moderne doit à présent sortir de son inertie et retrouver la nécessité de se presser pour les futures générations. Car la société n’est que le reflet de nos anxiétés. Si les individus sont capables de surmonter par eux-mêmes leurs angoisses et se reconnecter les uns avec les autres, ils construisent une société libre et démocratique. Mais s’ils n’en sont pas capables, ou s’ils jugent l’effort individuel au-delà de leurs possibilités, ils sont attirés par une société totalitaire. C’est l’une des nombreuses leçons de ce documentaire vivement conseillé.

Luigi Lattuca

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...