« Joséphine s’arrondit », la très bonne suite avec Marilou Berry devant et derrière la caméra

Publié par , le 17 février 2016

Joséphine s'arrondit

Critique :

Quelle belle énergie sympathique en sortant du cinéma pour « Joséphine s’arrondit », la si chaleureuse suite de « Joséphine » (2013), adapté de la trilogie en BD de Pénélope Bagieu. Juste ce qu’il faut de bien pour ressortir le moral gonflé à bloc, pour recroire en l’amour et en l’amitié.

Car cette suite est survoltée et chaque acteur se met au niveau de l’autre. Le casting est succulent avec des têtes du premier volet (Mehdi Nebbou, Bérengère Krief et Cyril Gueï) et des nouveaux qui captent bien la caméra (Sarah Suco, Medi Sadoun, Vanessa Guide +++ Josiane Balasko – la maman de Marilou Berry -, Victoria Abril, Catherine Jacob et même la mannequin devenue femmes d’affaires et experte en lingerie Zahia).

Humour et tendresse s’entrelacent pour un film qui n’évite rien des clichés sur la grossesse mais qui bénéficie d’un casting solide et d’une palette de scènes assez hilarantes (mention spéciale à celle avec la mangue et la crème fraîche pour expliquer au futur papa que le bébé ne risque rien en cas d’acte sexuel).

 

Luigi Lattuca

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...