« La La Land » : coucher de soleil doux comme l’espoir et amer comme la fin

Publié par , le 30 janvier 2017

La La Land affiche

Critique :

Mais que raconte le film dont on parle tant et qui s’affiche partout, absolument partout avec son affiche pleine de superlatifs ? Du cycle d’une histoire d’amour naissante dans la Cité des anges.

Grâce à des héros habités par le devoir de ne pas se laisser enfermer dans des règles pour mieux les réinventer, le dépassement de soi est au centre de cette aventure de vie vertigineuse, belle, mais parfois lourde à peser sur leurs épaules. Quand Sebastian et Mia se rencontrent et tombent amoureux, ils savent (ou pas) qu’ils vont encore devoir grandir et évoluer pour eux-mêmes avant d’embrasser à pleine bouche l’histoire d’amour naissante. Dans un battement de rêves, ils écoutent leur cœur mais doivent se réaliser en tant qu’artistes. Une même voie pour deux personnages.

Cela donne une histoire dynamique, gâtée de couleurs chatoyantes. C’est émouvant, vibrant, raconté assez simplement et pourtant plein de non-dits et, évidemment, de clins d’œil à l’âge d’or d’Hollywood.

Si vous recherchez un film avec une couleur-atmosphère bien présente et pas déprimant, foncez ! On vote déjà pour l’Oscar de « Meilleure photographie » et « Meilleures lumières » pour la prochaine cérémonie des Oscars le mois prochain.

 

Luigi Lattuca

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...