Les Rayures du zèbre de Benoît Mariage en salle le 05 février 2014

Publié par , le 21 janvier 2014

Les-rayures-du-zebre

Critique :

Les rayures du zèbre marque la quatrième collaboration entre Benoît Poelvoorde et Benoît Mariage.

Dans cette comédie dramatique, Benoît Poelvoorde campe un rôle particulier, à la fois touchant et exubérant. Ses accents belges varient au cours du film sans trop de raison. Néanmoins, il interprète bien son rôle. José, son personnage, passe par plusieurs stades. Tout d’abord, il semble vouloir dénicher un talent uniquement pour le gain qu’il lui apportera. Par la suite, il tiendra un rôle plus protecteur avec le jeune joueur de foot à défaut d’avoir réussi sa paternité avec son propre fils. Le personnage évolue au fil du temps pour devenir plus raisonnable.

Marc Zinga quant à lui joue parfaitement son rôle. La  détresse de Yaya, le joueur de foot recruté par José (Poelvoorde), est compréhensible ainsi que sa volonté d’aider son village, le poussant à jouer au foot pour les belges.

Le football, thème principal du film, paraît n’être qu’un prétexte pour traiter le rapport qu’entretiennent les pays du nord avec les pays du sud. Cependant,  Benoît Mariage parvient à apporter une certaine touche d’humour.

Finalement, le film se laisse facilement regarder…

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...