Suicide Squad: Les méchants à l’affiche!

Publié par , le 3 août 2016

Suicide Squad

Critique :

Dés les premières minutes, le ton est donné. L’univers de DC Comics avec son ambiance, ses décors sombres mais avec quelques touches de couleurs nous plonge dans un monde confus entre réalité et fiction. Les personnages, eux, tanguent entre souffrance et humour brisant ainsi le côté sinistre avec quelques éclats de rire bien placés. Le film est déjanté ce qui n’est que le reflet de l’ensemble de ses personnages.

Car là est le point central du film. Ne brillant pas forcément par l’intelligence de son scénario, enchaînant les clichés redondants des films Comics, il réussit néanmoins à nous captiver grâce à la présence originale des méchants. Le pari était risqué mais parfaitement réussi. Malgré un grand nombre de personnages inconnus du grand public, Suicide Squad développe un minimum les caractéristiques de chacun pour mieux les cibler. De Deadshot à El Diablo, en passant par Captain Boomerang à Harley Quinn, tous ont une particularité. Violents, irrationnels, cyniques, mélancoliques, tous traînent un passé fort peu réjouissant. Tout au long du film, la ‘Squad’ va fragiliser la frontière entre méchanceté et héroïsme. Prévisible mais inévitable. Ils se remettent en question, hésitent, imaginent une vie différente… ce qui nous laisse un peu dubitatif face à cette part d’humanité…

Les personnages, certes, mais qu’en est-il des acteurs ? Contre toute attente, le résultat est plutôt bon car pour incarner des bons personnages, particulièrement des méchants presque inédits, il faut des acteurs convaincants.Tout d’abord, Deadshot interprété par Will Smith. Représenté dans le film comme le leader de la ‘Squad’, son rôle n’est pas diffèrent de ce qu’il a déjà interprété. Père soucieux envers sa fille, hésitant constamment entre le bien et le mal, Will Smith est toujours aussi impressionnant de même que Cara Delevingne en enchanteresse.  Jai Courtney en Captain Boomerang est ridiculement amusant et arrive à s’imposer devant nous. Mention spéciale à Viola Devis qui, talentueuse comme à son habitude, est incroyable dans son rôle de Waller. Quand à Harley Quinn…Il s’agit du personnage que j’appréhendais le plus. Margot Robbie n’est pas vraiment reconnue pour son talent d’actrice mais les rôles attribués ne sont pas forcément les plus développés. Elle interprète un rôle iconique, idolâtré par les fans des Comics au point de ne vouloir aucune adaptation réelle du personnage. Le résultat est plutôt mitigé. D’un côté les gens apprécieront son côté copier-coller de Harley Quinn (plus précisément des jeux Arkham) enchaînant les courbettes, les rires, les sautes d’humeurs mais d’un autre côté certains critiqueront son manque de développement et d’investissement personnel. Tout est relatif, comme la prestation de Jared Leto. Le tollé engendré par l’annonce d’un nouveau Joker, plus particulièrement son attribution, avait fragilisé le film avant même son tournage. Son interprétation ne laissera personne indiffèrent, c’est certain. La comparaison entre Heath Ledger, Jack Nicholson ou même Mark Hamill du dessin animé Batman  est inévitable bien qu’inutile. Je vous laisse juger par vous même.

Autre point à soulever, les couleurs. Les transitions entre néon-flashy et couleurs naturelles marquent l’expression de la folie magnifiquement interprétée lors des différentes scènes. Le tout suivit par une bande son osée! Passant par Queen, Eminem, Twenty One Pilots ou Skrillex, les styles s’enchaînent et collent bizarrement bien. Une réussite inattendue.

Bref, Suicide Squad est un gros méli-mélo mais complètement dingue. Un pur moment de divertissement !

 

 

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...