Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Cy Twombly, Photographs 1951-2010

Art Cy Twombly, Photographs 1951-2010

Publié par Rédacteur, le 10 février 2012


Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles rend aujourd’hui hommage à l’un des artistes majeurs du mouvement américain abstrait des années 50, Cy Twombly, en dévoilant un aspect peu connu de son oeuvre: la Photographie.

C’est en 1929 dans la ville de Lexington que naquit celui qui allait se bâtir une solide réputation dans la Peinture  Abstraite en créant un style unique mêlant écriture et graphisme le tout empreint de simplicité et de poésie.

Beaucoup pensaient que son travail s’arrêtait à la peinture. Or, en parcourant cette exposition, on s’aperçoit que Twombly n’a jamais cessé de produire des clichés depuis ses études au Black Mountain College jusqu’à la fin de sa vie, à Rome, en juillet 2011.

Mais ce n’est que dans les années 90 qu’il va montrer ce travail photographique et finalement décider de le publier dans divers ouvrages.

Tout comme pour sa peinture, il est difficile de qualifier le style de ses photographies tant les sujets sont nombreux et variés. (des natures mortes, son atelier à Lexington, des colonnes faisant référence à la mythologie grecque,…)

Toutefois, on peut remarquer qu’il était arrivé à mettre en valeur ses Polaroïds d’une manière très particulière. En effet, pour tirer ses instantanés, il avait trouvé une technique de reproduction par transfert de pigments sur du carton ce qui donne à ses images une dimension toute particulière. Ces reproductions étaient limitées chaque fois à six exemplaires uniques ce qui les rend particulièrement précieuses.

Le résultat obtenu est très proche des pictorialistes du 19ème siècle: des images aux couleurs peu saturées, très granuleuses et souvent floues laissant la part à l’imaginaire et à une représentation abstraite du quotidien.

Il fait d’ailleurs référence à cette époque dans son autoportrait tiré en oval sépia où il se représente comme un artiste-peintre du 19ème coiffé d’un chapeau de paille en train de peindre dans un jardin.

L’artiste a sélectionné cette série de photos peu de temps avant sa mort en les mettant en scène comme dans un livre c’est-à-dire en laissant des espaces vides ou en regroupant certaines photos en séquences.

En tout, plus d’une centaine d’entre elles sont à découvrir dans cette exposition surprenante.

Enfin, le public pourra découvrir un portrait de cet homme aux multiples talents au travers du film «Edwin Parker» (véritable nom de Cy Twombly) réalisé par l’artiste britannique Tacita Dean. Ce film est d’autant plus intéressant qu’il montre Twombly de façon intime, lui qui fuyait souvent les médias.

Christophe Pauly