Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » DAY Thomas : Women in chains

Littérature DAY Thomas : Women in chains

Publié par Rédacteur, le 20 juin 2012

La violence et les femmes, ou plutôt les violences faites aux femmes, tel est le thème des cinq nouvelles présentées par Thomas Day. Violence physique, morale, psychologique, l’univers des femmes décrit par l’auteur est noir et il offre bien peu d’espoir.

La ville féminicide mélange prostitution et meurtres rituels, dans un excellent texte dont le seul défaut est d’être trop court. Le récit est dur et impitoyable pour les femmes, à peine mieux considérées que des animaux.

Eros-center aborde encore la prostitution, cette fois institutionnalisée, mais ce récit parle également d’amour et de magie africaine. Une nouvelle un peu moins sinistre et la qualité est là.

Tu ne laisseras point vivre raconte l’histoire d’une malédiction familiale dont Cassandra est la victime. Cette malédiction pousse la jeune femme au vice, à vivre une sexualité débridée, mais elle lui offre aussi la capacité d’avoir d’étranges visions de l’avenir. Un texte cru et rude, mais efficace.

Nous sommes les violeurs tranche par sa structure narrative et aborde le viol en tant qu’arme de guerre. Un bon récit, au réalisme et au cynisme effrayants.

Le recueil se termine sur un texte peu percutant malgré son titre, Poings de suture, qui s’intéresse aux femmes battues.

Thomas Day s’attaque à un thème rude, sans faux-fuyant et moralisme déplacé, avec une écriture de qualité, dont l’efficacité est entière malgré sa rudesse, ce qui donne un très bon recueil.

Women in chains de Thomas Day, illustré par Diego Tripodi, aux éditions Actusf

Chris de Savoie