Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » DEBATS Jeanne-A. : La vieille Anglaise et le continent et autres

Littérature DEBATS Jeanne-A. : La vieille Anglaise et le continent et autres

Publié par Rédacteur, le 11 juin 2012

Ce volume regroupe avec la novella éponyme qui a obtenu plusieurs prix un certain nombre de nouvelles parues dans le recueil Stratégies du désenchantement. Nouvelles dont certaines seront classées plus fantastiques que science-fictives, mais me paraissent écrites avec la même « plume », la même construction de l’univers et quasiment les mêmes ressorts imaginatifs. Des univers ou des situations insupportables et la réaction d’un personnage central qui veut dénouer un nœud gordien et qui, souvent, adopte la solution d’Alexandre. Parfois au prix le plus fort…

Est-il encore besoin de présenter la novella principale, cette découverte d’une autre vision du monde que fait la Vieille Dame dans son nouveau corps de cachalot ? Si vous ne l’avez pas encore lue, cette réédition est l’occasion de la découvrir ; si vous la connaissez déjà, je pense que vous aurez plaisir à la relire.

Même chose pour les nouvelles du volume qui ont été associées et qui présentent d’autres aspects de l’insupportable ; que ce soit le chanteur castrat d’Aria Furiosa soumis à un chantage par un officier nazi et qui se sacrifiera à sa vengeance ; le jeune gitan de Paso doble qui, pour venger son frère assassiné, sacrifiera son corps et son autre amour, le taureau qu’il soignait ; le malade de Stratégies du réenchantement qui veut prouver à sa fille un amour que la maladie le rend incapable d’exprimer ; un Gilles (de Rais) au bûcher, immortel puisque vampire et à qui est confiée la charge de recréer une humanité disparue dans le feu atomique ; et d’autres que je ne présenterai pas….

Mais il y a une nouvelle que, personnellement, j’associerai sans crainte d’être détrompé aux merveilles de Cordwainer Smith et des Seigneurs de l’Instrumentalité, et qui a certainement été écrite dans le même esprit – d’ailleurs, j’y trouve des références que je crois volontaires. C’est Fugues et Fragrances au temps du Dépotoir. L’histoire de cette station spatiale abandonnée devenue l’abri de Vrais Clochards et que les Réguliers veulent vider et détruire est, elle aussi, une des étapes de la Redécouverte de l’Homme que proposait Smith, et mériterait, à mon avis, d’y être intégrée.

Un volume à ne pas manquer, surtout si vous n’avez pas encore lu l’un ou l’autre des volumes Griffe d’encre qui y sont réunis.

La Vieille Anglaise et le continent et autres récits de Jeanne-A Debats, Folio SF n°423, 2012, 384p., illustré par Hervé Leblan, ISBN 978-2-07-044014-6

Georges Bormand