Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Hard-Fi à l’Orangerie du Botanique (13/11/11)

Musique Hard-Fi à l’Orangerie du Botanique (13/11/11)

Publié par Rédacteur, le 15 novembre 2011

©Delphinne Dubois

Discrets mais heureux d’être de retour à Bruxelles, les membres du groupe de rock britannique Hard-Fi, alias les « Stars of CCTV » (titre de leur premier album), nous ont gratifiés ce dimanche d’un excellent concert tout en énergie et en sympathie. Dommage que le public n’ait pas vraiment partagé l’enthousiasme dont font preuve les Hard-Fi sur scène qui s’évertuent pourtant à faire bouger une salle un peu trop statique. Et ce n’est pas faute d’essayer car avec un nouvel album appelé Killer Sounds et produit en partie par le non moins célèbre Stuart Price, producteur du «Confessions Tour» de Madonna et du dernier album des Scissor Sisters, on ne peut qu’avoir envie de se trémousser sur des titres aux sonorités électro-rock et post punk.

Après la première partie intéressante mais quelque peu bruyante des Crazy Lady Madrid, les Hard-Fi ont débuté leur prestation avec la musique du western « Il était une fois dans l’Ouest » histoire de nous mettre dans l’ambiance. Et le concert réparti sur 16 titres dont une reprise du titre « I fought the law » des Clash nous a donné un très bon aperçu de la discographie du groupe aux influences punk-rock évidentes. Il ne manquait plus qu’une petite touche électro que Stuart Price apporte à ce nouvel album. Des titres plus accrocheurs et dansants tels que « Love Song », « Sweat » ou encore le nouveau single « Fire in the house » ont sorti les spectateurs de leur réserve. Les standards « Hard to beat », « Cash machine », « Tied up too tight », « Living for the weekend » et le petit nouveau « Good for nothing » n’ont évidemment pas fait défaut et ont permis au public de reprendre les refrains en chœur avec tous les membres du groupe. Il est juste un peu regrettable que Hard-Fi n’ait pas joué l’excellent « Feels good » aux sonorités orientales particulièrement entraînantes dont le public parisien a pu profiter étant donné que leur ami musicien participant au morceau vit dans la capitale française, selon les dires de Richard Archer qui, outre un chanteur et compositeur énergique, reste un homme extrêmement aimable et sympathique.

Il reste donc à souhaiter au groupe, qui garde un très bon souvenir de cette dernière date de leur tournée européenne à Bruxelles (cf. la rubrique « news » de leur site internet) qui le leur a finalement bien rendu, de bénéficier d’un peu plus de promotion pour les concerts à venir afin qu’ils puissent enfin remplir de plus grandes salles parce que du talent ils en ont indéniablement et leur dernier album mériterait de surfer un peu plus souvent sur nos ondes. Thumbs up for Hard-Fi !

Pour plus d’informations : http://www.hard-fi.com/

Delphinne Dubois