Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Interview de Tome, scénariste entre autre du Petit Spirou

Littérature Interview de Tome, scénariste entre autre du Petit Spirou

Publié par Lionel, le 15 décembre 2013

philippe tome

Bonjour Philippe, pour nos lecteurs qui ne te connaitraient pas encore, pourrais tu nous dire qui  tu es et que fais-tu dans la vie ?

Je suis donc Philippe dit Tome associé aux dessinateurs Janry, Dan, Ralph Meyer, Bruno Gazzotti, Christian Darasse, Marc Hardy, Philippe Berthet (pardon pour ceux que j’oublie) pour qui j’ai écrit quelques scénarios, de Spirou (le petit, le Grand) Soda, Feux, le Gang Mazda, Berceuse Assassine, la Route de Selma, etc. Principalement pour les éditeurs Dupuis, Dargaud, Glénat… J’ai le privilège de faire ce métier depuis…. très longtemps. 

Scénariste donc du Petit Spirou et de l’original si l’on peut dire ainsi, tu as également scénarisé de nombreuses autres séries, je pense à Soda notamment, dans quoi trouves-tu autant d’inspiration ?


Je puise, je digère , je garde ou non partout où ma curiosité est titillée, ciné, bd, littérature, conversation, observation, voyages, délires personnels, ou même suggestions des dessinateurs qui me prêtent leur talent. Voyages, bien sûr également. Internet, aussi. Je n’ai pas la télé…

Le public ne te connait peut être pas comme cela mais tu es un grand fan de l’Australie !! Une raison particulière ?

C’est à l’autre bout de la terre, 17000km, 10 heures de décalage. Trop long à expliquer…


Parmi les séries marquantes des années 90, on retrouve le Gang Mazda, une série que de nombreux fans ont pleurée à sa disparition. Pour cette série, tu travaillais avec Christian Darasse, une association qui s’est poursuivie sur les Minoukinis durant 2 albums et puis … plus rien ! Aurons-nous la chance un jour de retrouver la paire Darasse-Tome ?

Il y a un projet de réédition de ces albums dont Glénat comme Dupuis on arrêté la commercialisation. Nous en sommes redevenus propriétaires et Christian et moi gardons d’excellents souvenirs de notre collaboration. On s’est beaucoup amusé. Nous venons d’ailleurs de refaire quelques pages mettant en scène les personnages du Gang Mazda, genre 15-20 ans après, ce qui nous a donné envie de remettre ça, d’une façon ou d’une autre…

Pour revenir sur les Minoukinis, une série qui n’a pas fait long feu et pourtant vous étiez vachement avant gardiste dans le domaine. Avec l’évolution des moeurs, penses tu que cette série aurait sa place sur le marché de la bande dessinée aujourd’hui ?

Je me souviens d’un éditeur (pas celui qui la publiait, qui jugeait cette série trop nostalgique d’une époque de liberté révolue). Il constatait au contraire que les moeurs (en matière d’habillement, ce que l’on montre ou cache, etc.) s’étaient désormais plutôt repliées sur la tenue correcte, couverte, voilée, etc. Chacun voit midi à sa porte… Et puis, parfois être nostalgique est une autre façon d’être en avance sur un retour de balancier, les tendances suivent les créateurs et non le contraire.

On l’a bien compris, ton domaine c’est la scénarisation, un aspect de la bande dessinée qui est souvent très peu connu des lecteurs plus curieux du dessinateur. Pour un Petit Spirou, pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste le travail de scénariste en terme de masse (de travail) ?

À la différence du travail du dessinateur qui souvent (mais pas toujours) peut être planifié partiellement en terme de « masse  » de travail passé coincé à sa table, le travail du scénariste est terriblement dépendant (quand on a l’ambition d’essayer d’être un peu original) de l’inspiration. Parfois (rarement!) les idées fusent, parfois (plus souvent) on a sérieusement l’impression que tout a déjà été fait. Chez moi c’est cette variable qui décide du temps finalement consacré à un projet…

On le sait, Dan Verlinden a travaillé sur la sortie éventuelle d’un nouveau Soda, une BD que tu as scénarisée dans le passé. As tu repris également le scénario pour Dan ? Qu’en est-il de cette sortie tant attendue ?

Nous sommes à la planche 26 du double épisode dont nous nous occupons en ce moment. Soda est une série que j’ai créée. D’abord pour Luc Warnant, pour Bruno Gazzotti ensuite. Dan a accepté de travailler sur au moins les deux prochains…Tome 😉

Merci Philippe pour ces quelques instants que tu nous as accordés, je suppose que l’on te retrouvera très prochainement sur l’un ou l’autre festival ?

C’était avec plaisir.Je vais très rarement dans les festivals… Je pense que ce sont surtout les dessinateurs que les fans souhaitent rencontrer et voir à l’oeuvre…