Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » JAHN Ryan David : De bons voisins

Littérature JAHN Ryan David : De bons voisins

Publié par Rédacteur, le 26 janvier 2012

Dans les années 1960 en pleine nuit à New York, une jeune femme, Kat Marino se fait agresser à coups de couteau en rentrant à son domicile.
Un inconnu l’attend près de son immeuble et l’agresse à plusieurs reprises alors que les voisins sont spectateurs de la scène sordide. Aucun n’interviendra malgré les appels de détresse de Kat.
Personne ne semble réagir face à la gravité des faits. Tous pensent que des voisins ont déjà du alerter les secours. Ils sont trop absorbés par leurs tracas personnels: Erin angoisse à l’idée d’avoir peut-être renversé un landau de bébé, Peter essaie pour la première fois l’échangisme avec sa femme et un couple d’amis, Patrick se demande s’il doit vraiment se présenter à la visite médicale dans le but d’être engagé dans l’armée, Thomas très solitaire, découvre les plaisirs homosexuels,…

Ce récit basé sur une histoire vraie, celle de Kitty Genovese, nous apprend que lors d’une situation d’urgence, les témoins sont d’autant moins susceptibles d’intervenir qu’ils sont plus nombreux. Il s’agit de «  l’effet témoin ».

Le roman retrace les dernières heures de la vie de Kat Marino… deux heures de fiction durant lesquelles nous sommes face à la passivité déconcertante des voisins de la jeune femme. Ryan David Jahn n’épargne rien de l’agonie de Kat Marino, qui se demande quand est-ce que se terminera son calvaire.

L’auteur ne se centre pas uniquement sur le personnage de Kat Marino, il développe le ressenti et la vie de l’ensemble des protagonistes. L’assassin est également présent dans le roman. Nous avons une proximité troublante avec celui-ci et ses pulsions violentes et meurtrières.
Je me suis immédiatement retrouvée en plein coeur de l’action. Chaque personnage ayant un vécu intriguant, il m’a été impossible d’arrêter la lecture. J’ai donc lu ce livre d’une traite tant j’étais absorbée par les différentes personnalités représentées.

L’auteur, Ryan David Jahn écrit depuis l’âge de 10 ans. Son premier roman, De bons voisins, a remporté le prix du meilleur premier roman par la Crime Writers Association. L’auteur vit à Los Angeles.

Roman noir qui vaut le coup d’oeil !

De bons voisins, Ryan David Jahn, Actes noires-Actes Sud, janvier 2012, 269 pages.

Stellina Huvenne