Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Jules « Bientôt papa », une nouvelle naissance dans le stand-up

Théâtre Jules « Bientôt papa », une nouvelle naissance dans le stand-up

Publié par Matthieu Matthys, le 15 novembre 2011

De nos jours, les humoristes foisonnent de toutes parts et ont le vent en poupe. Des émissions télévisées nous présentant des comiques venus des quatre coins de la francophonie se bousculent à l’antenne. Grâce à celles-ci, une multitude de jeunes talents reçoit une chance parfois inespérée de percer dans le milieu très fermé du one man show et du stand-up. Mais on en oublie peut-être parfois l’essentiel, la communion entre un artiste et son public.

Ce lundi, au Bouche-à-Oreille, Jules nous a fait renouer avec ce sentiment de communion. Dans le cadre très intimiste de l’ancien couvent, ce trentenaire nous a conquis, nous a bluffé et nous a emmené avec lui dans son histoire. L’homme paraît au départ timide et mal à l’aise, ce qui ne manque pas de nous angoisser. Mais passé les premières minutes du spectacle, on comprend que cet homme un peu perdu et faussement nerveux n’est en fait qu’un personnage savamment incarné.

L’histoire de Jules, c’est sa grossesse, enfin… plutôt celle de sa femme. Jules nous raconte comment il vit celle-ci et comment il imagine son futur enfant. Ce macho invétéré passe en revue les différentes situations qui se trouveront face à lui lors de l’attente et de l’arrivée de cet enfant communément voulu. Choix du prénom, choix des études, périodes délicates de la croissance, tout y passe.

Pendant près d’une heure et demi, Jules va nous faire vivre sa vie. Cet acteur est impressionnant. Le texte est astucieusement travaillé et le déballage de celui-ci est clair et rapide. Aidé par Patrick Ridremont, Jules a fourni un travail d’écriture intelligent et original sans tomber dans la vulgarité ou la méchanceté gratuite. Certes, quelques quolibets fusent dans le monologue à l’égard de certains faits d’actualités mais le fil de l’histoire ne dévie pas dans le rire facile. Chroniqueur d’une radio nationale, l’homme est doué et arrive à partager avec son public sa passion de la scène et sa bonhommie.

En résumé, nous parcourons d’innombrables salles de spectacle et, pourtant, il nous est rarement arrivé d’avoir passé une aussi bonne soirée. Nous avons beaucoup rigolé et, surtout, nous avons eu l’impression d’assister à l’ascension d’un humoriste qui a tout pour devenir un grand nom de la scène si il garde son envie et son humilité, car le talent il l’a, et cela, c’est incontestable.

Matthieu Matthys