Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » L’Âge de glace 4 : la dérive des continents

Cinéma L’Âge de glace 4 : la dérive des continents

Publié par Rédacteur, le 19 juillet 2012

Scart fait encore de son gland : le voilà qui tombe dans une faille, arrive au centre de la terre, et à force de courir sur le noyau, les continents s’écartent… Ah ces écureuils préhistoriques, on comprend maintenant pourquoi ils n’ont pas survécu !

A la surface, Manny, Ellie et leur fille adolescente, Pêche, sont séparés par une fonte des icebergs. Manny se retrouve avec Diego et Sid, accompagnée de sa mémé pas piquée des hannetons. Sur un morceau de glace à la dérive, ils se croient sauvés en voyant un navire arriver. Tudieu, un glaçon pirate, oui… avec un équipage dominé par un gorille, assisté par Shira, une tigresse des neiges. Et voilà nos amis prisonniers, à la dérive, qui ne veulent que retrouver les leurs, laissés sur une partie de la terre qui bouge de manière dramatique, les obligeant à fuir devant les montagnes et les failles.

Et tout ça alors que Pêche pique une petite crise d’adolescence qui complique un peu la vie.

Ahhh le succès annoncé ! Ben oui, pour une fois que les parents ont une excuse pour emmener les enfants voir un dessin animé.

_ Car elle est là, la recette du succès : dans la salle d’avant-première, la grande moitié était occupée par des enfants… Et ce sont de loin les adultes qui ont le plus rigolé. Entre les feintes habituelles de « l’Age de glace », (la mémé à Sid voyant Diego et Shira au sol après une bataille : « je vous préviens, s’ils s’embrassent, je vomis »), les situations comiques tellement vécues par les parents (« Ah il est plus que beau, il est génial », parole de Pêche enamourée sur un autre mammouth de son âge), il n’y a pas photo ! Ce sont les adultes qui comprennent tous les détails amusants alors que les enfants restent au premier sens de l’histoire.

Trans-générationnel, qu’on dit en mots compliqués… moi je dis, un excellent moment, une musique à Beethoven (non, non, je vous assure rien à voir avec un St Bernard baveux, le vrai, l’autre sourd qui nous a écrit « l’hymne à la joie », morceau décliné de manières diverses dans la bande son), des personnages truculents, de l’aventure, un graphisme toujours aussi bon.

Et Scrat, qui arrive toujours au moment où, à la télé, on aurait un encart publicitaire.. mais franchement, plus personne ne zapperait les pubs si c’était toujours aussi bon.

Déjà munie de mon tripack DVD des 3 premiers épisodes, j’ai comme l’envie d’y retourner, prendre une autre petite dose d’iode préhistorique, de mal de mer à bord de glaçons-bateaux.

Allez, les vacances sont là et au moins, les adultes y trouveront leur bonheur, comme les plus petits… faut pas rater ce moment précieux.

L’âge de glace 4 : la dérive des continents

Réalisateurs: Steve Martino, Mike Thurmeier

Voix originales : Ray Romano, Queen Latifah, Denis Leary, John Leguizamo, Chris Wedge, Josh Peck, Seann William Scott, Jennifer Lopez
Voix françaises : Gérard Lanvin, Elie Semoun, Christophe Dechavanne, Vincent Cassel…

Date de sortie:  27/06/2012

Durée: 1h34

Véronique De Laet