Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Le carnaval des ombres à l’Atelier 210

Théâtre Le carnaval des ombres à l’Atelier 210

Publié par Julien Fontignie, le 21 mars 2012

Connaissez-vous la différence entre annexion et occupation ? Durant la seconde guerre mondiale, les cantons de l’Est ont été annexés par l’Allemagne nazie. Serge Demoulin vient de là. Il est né bien après ces évènements, mais cela fait partie de son histoire. Lorsqu’un jour, un copain bruxellois le traite de « boche », il est choqué et reste pantois. Il se demande alors qui était son grand-père, né allemand, mort belge, et son oncle né belge et mort allemand. L’un et l’autre se sont battus pour l’Allemagne, tantôt en 14, tantôt en 39 sur le front russe. Mais l’avaient-ils choisis ? Ses compatriotes germanophones avaient-ils vraiment voté en 39 le rattachement à l’Allemagne ? Qui sont-ils, s’exprimant tantôt en wallon tantôt en allemand, et dont le folklore est un peu plus riche qu’ailleurs ?
Le carnaval est l’occasion d’enfreindre la loi du silence et de poser toutes ces questions, de mettre à jour les souvenirs déformés par le temps. Le moment de redorer le blason de cette région si souvent à part des débats et pourtant tellement riche et attachée à la Belgique.

Magnifique mise en scène ou le tragique croise l’anecdotique, tout au long de la belle histoire de Serge Demoulin. Les couleurs et la musique enchantent le texte et nous reposent la question, importante s’il en est, de nos racines et de ce qu’on aurait fait, nous, à cette époque.

A voir jusqu’au 31 mars à l’atelier 210.

Julien Fontignie