Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Le cinéma a fait recette dans l’hexagone

Cinéma Le cinéma a fait recette dans l’hexagone

Publié par Matthieu Matthys, le 4 janvier 2012

© Gaumont Distribution

Les chiffres de fréquentation des salles de cinéma françaises et américaines ont été révélés. Si le cinéma français exulte, les salles de l’Oncle Sam font la grimace.

En 2011, ce ne sont pas moins de 215 millions de français qui se sont rendus dans les complexes cinématographiques du pays afin de profiter des excellentes sorties que nous ont procuré les différents distributeurs audiovisuels. Ce chiffre pharaonique n’avait plus été atteint depuis 1966, l’année de sortie du film mythique de Gérard Oury La Grande Vadrouille. Intouchables (16 millions d’entrées), Rien à déclarer (8 millions) et Harry Potter et les reliques de la mort (6 millions) ont largement contribué à faire grimper les graphiques. L’année précédente, seulement 200 millions de cinéphiles avaient fréquenté les salles obscures.

A contrario, les américains ont semblé bouder le septième art. Même si le chiffre parait énorme, les 1,2 milliards d’entrées représentent une baisse significative de la fréquentation qui ne cessait d’augmenter jusqu’ici. Plusieurs causes sont à pointer du doigt selon les quotidiens d’outre-atlantique. Premièrement, les productions hollywoodiennes ont souffert d’un manque d’originalité et d’un manque d’intérêt du jeune public. Deuxièmement, la 3D a lassé les spectateurs qui s’y intéressent de moins en moins. 1/3 des ventes de billets pour un film 3D étaient vendus dans ce format, alors qu’elles représentaient les 2/3 une année auparavant. Enfin, il ne faut pas oublier le fait que le prix moyen d’une place de cinéma aux States a considérablement augmenté pour atteindre les 8 dollars, un chiffre pourtant toujours bon marché par rapport à l’Europe.

Quoiqu’il en soit, l’année prochaine promet d’être nettement moins glorieuse en terme d’entrées à cause de la fin de nombreuses franchises à succès comme Twilight, Harry Potter ou encore Pirates des Caraïbes.