Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Les 39 marches, de J. Buchan et A. Hitchcock, mis en scène par O. Massart, à partir du 16 mai au théâtre Le Public

Théâtre Les 39 marches, de J. Buchan et A. Hitchcock, mis en scène par O. Massart, à partir du 16 mai au théâtre Le Public

Publié par Sophie, le 9 mai 2013

Polar humoristique

LES 39 MARCHES

de JOHN BUCHAN et ALFRED HITCHCOCK

Adaptation: Patrice BARLOW

Mise en scène : Olivier Massart

Avec : Joséphine de Renesse, Gaëtan Lejeune, Michelangelo Marchese et Marc Weiss

Concept original: Simon CORBLE et Nobby DIMON

Adaptation française: Gérald SIBLEYRAS

Assistanat à la Mise en Scène et scénographie: Paola Castreul

Costumes : Jackye Fauconnier

Lumière : Nathalie Borlée

Régisseur : Louis-Philippe Duquesne

 

Dates: du 16/05/13 AU 29/06/13

Salle des Voûtes – Reprise – Relâche les dimanches et lundis

Durée : 2h10 entracte compris

 

Ladies and gentleman, Mesdames et Messieurs ! Imaginez un chef-d’oeuvre du roman d’espionnage revu et corrigé par Sir Alfred Hitchcock him self, et apprêtez-vous à vivre l’expérience théâtrale qui renverra pour longtemps la 3D aux oubliettes. Car ici, tout est réel, à commencer par les quatre acteurs pétris de talents, confis d’audace et d’une étonnante souplesse [biffez la mention inutile]. Vous assisterez à un meurtre affreux, à d’époustouflantes poursuites en train, voitures, avions et parachutes [si le temps le permet] dans des décors confondants de vérité: le Portland Place à Londres, les Faubourgs d’Édimbourg, le lac Crimond et même le Taj Mahal [sous réserve de l’amélioration de l’état de santé mentale et physique du décorateur]. Ne reculant devant aucun sacrifice, nous avons enrôlé quelque 86 moutons, un cheval, une machine à fumée dernier cri et inoffensive,… dans l’unique but de vous faire rire et frissonner. Car l’heure est grave: il est grand temps de vous révéler qui se cache derrière les 39 mar… ggghhhhhhh ! Damn I’m trapped.

 Reprise suite au triomphe de la saison dernière : une course-poursuite rocambolesque, haletante et débridée avec une troupe de fous lurons acrobatiques, 4 acteurs pour jouer 200 rôles ! Accrochez-vous !

UNE CREATION ET PRODUCTION DU THEATRE LE PUBLIC. En accord avec Edward Snape pour Fiery Angel Limited. La production originale à Londres a été créée au Tricycle Theatre à Kilburn en août 2006 dans une mise en scène de Maria Aitken. Une reprise a eu lieu au Criterion Théâtre dans le West End à Londres le 14 septembre 2006. La production originale anglaise a été mise en scène par Fiona Buffini. Cette production a été autorisée par ITV Global Entertainment Ltd distributeur du film. «Les 39 marches» de John Buchan et Alfred Hitchcock dans l’adaptation de Gérald Sibleyras est représentée dans les pays de langue française par l’agence Drama – Suzanne Sarquier www.dramaparis.com avec l’accord de l’agence MLR à Londres.

 

Chronique

Par quoi commencer? Les feux s’allument et c’est partie pour une histoire aux rebondissements innombrables:

La kyrielle d’idées du metteur en scène, d’une ingéniosité étonnante à saluer, s’avère époustouflante!

On se délecte des ralentis qui donnent à la pièce l’allure du film d’Hitchcok, avec une note parodique qui tend au ridicule.

On ne se lasse pas du comique de répétition exagérant les dialogues soit du couple de héros en proie à un amour latent, soit du duo policier ou acteurs tel Dupont et Dupont, prestigieux dans leurs bêtises.

On apprécie les références faites aux autres films du prodige cinéaste, qui ne manquait pas d’apparaître dans ses films, aux célébrissimes scènes de courses poursuites avec un avion comme dans ‘La mort aux trousses’ par exemple, intelligemment insérée grâce à un jeu d’ombres chinoises, à la fois drôle et esthétique.

On s’émerveille face à la myriade de différents personnages qui apparaissent sur le plateau et ce par le biais de jeux avec des accessoires, des costumes (chapeaux, perruques,…) jeux de prononciation, d’accents,…

Enfin il faut tirer notre chapeau à la régie qui fait un travail hors pair et qui avec la synchronisation parfaite des acteurs offre à voir et à entendre une pièce pleine de références musicales, de commentaires humoristiques et de détails riches et bienvenus.

Il n’y a pas une mais peut-être 39 bonnes raisons de monter les marches du théâtre Le public pour découvrir cette re-création, véritable récréation Hitchockienne!