Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Les contes hérético urbain du 11 au 29 décembre au théâtre de Poche

Théâtre Les contes hérético urbain du 11 au 29 décembre au théâtre de Poche

Publié par Lionel, le 30 novembre 2012

6ème édition des Contes Urbains : 4 contes, 4 auteurs, 4 metteurs en scène, 4 comédiens !

Initié au Poche en 2001, le concept théâtral bi-annuel des Contes Urbains doit sa paternité à une initiative québécoise. L’idée est de proposer au public une alternative décalée, urbaine, festive au sempiternel « spectacle de fin d’année ».

Après Les Contes Eroticos Urbains, Héroïcos Urbains et Bobos Urbains, Laurence Bibot, René Bizac, Thomas Gunzig et Riton Liebman signent, pour le Poche, une plongée délirante au cœur de toutes les hérésies.

Pas question cependant de prendre le relais de l’Eglise catholique pour condamner et envoyer au bûcher quelques nouveaux hérétiques… sauf peut-être Paris Hilton.

Les hérésies abordées par nos quatre auteurs ont plutôt trait à la proposition numéro deux du Petit Robert. Hérésie : Idée, théorie, pratique qui heurte les opinions considérées comme justes et raisonnables. Le Petit Robert cite comme exemple : servir du bourgogne rouge avec du poisson, quelle hérésie !

Paris brûle-t-elle ? de Laurence Bibot

Une sorcière au bûcher sur la scène du Poche

Laurence Bibot a choisi de conduire Paris Hilton au bûcher sur la scène du Poche. Avec son corps sec et ses cheveux de paille ça devrait « prendre » facile. Ca va être jubilatoire en pleine crise de faire cramer ce symbole du luxe, de la frivolité, de l’argent de l’Amérique blanche, de tout ce qu’on exècre au Poche !

Minnie 7 ou God save America de René Bizac

Un évènement sacrilège à Disney Land avec Minnie

C’est l’histoire de Minnie 7, comédienne-figurante, qui se prépare pour le mariage de « The Beauty and The Beast ». C’est le grand jour à Disney-world, hosties et milk-shakes compris. Les fidèles seront bientôt assemblés pour recevoir la bonne parole. Alléluhiah! Ou Hakuna Matata. En tout cas, God Save America. Ou pas…

All Inclusive de Thomas Gunzig

Une mère indigne rechigne à adorer ses enfants-dieux.

L’histoire d’une mère de deux enfants qui a bien du mal avec ses obligations maternelles dans ce monde de consommation où les enfants sont devenus des dieux. Ca peut virer vite à l’hérésie !

Liebman renégat ! de Riton Liebman

Un juif de gauche qui – comble de l’horreur – est pro palestinien.

Riton a choisi de mettre en scène un hérétique qu’il a bien connu : son père Marcel. Un juif, de gauche, qui le restera toute sa vie et qui, comble de l’horreur était pro palestinien. Un juif infréquentable détesté par la moitié de sa famille et une majeure partie de sa communauté.