Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Les Loups ont eu le cœur à la fête.

Les Loups ont eu le cœur à la fête.

Publié par Loïc Smars, le 19 septembre 2011

© Jérémie Piasecki

C’est à La Louvière, et devant une foule venue en masse, que le bourlingueur du web a suivi pour vous les fêtes de Wallonie 2011. A l’affiche, il y avait : Los Petardos, Sarah Carlier, Marka, Claire Denamur et finalement Stromae.

De plus, des activités ont été proposées durant toute la journée, marché artisanal, scène avec des groupes régionaux, initiation au scooter et bien d’autres. Malheureusement pour eux, le marché artisanal n’a pas attiré énormément de monde. Une des exposantes nous confie même : « Ils ont du faire appel à des maraîchers supplémentaires car il y a eu trop de désistement ». Pourtant, et ce malgré l’absence de soleil, la journée n’était pas froide.

Dès 16 heures, les premiers impatients sont arrivés et ont commencés à envahir doucement la place Maugrétout, où se situait la scène principale. Quelques gouttes se sont fait sentir avant le début des concerts, ne décourageant pourtant personne. Et c’est devant un public motivé que ce sont produit les cinq artistes. Certains ont eu le temps de nous délivrer quelques mots, que vous retrouverez à la suite de cet article.

© Loïc Deprez

Los Petardos

© Jérémie Piasecki

Ce groupe, formé de 7 amis tous originaire du grand Charleroi, aux influences multiples, passant du ska au reggae ou encore à la chanson française, est arrivé le premier sur scène bien décidé à chauffer la foule. Ils nous ont proposé une gamme de morceaux complète, aidé des notes puissantes de leurs cuivres, le tout avec un accompagnement rythmique et musical impressionnant. Le défi a été brillement relevé de leur part, et a séduit une majorité du public.

A la fin du show ils ont acceptés de répondre à quelques questions.

« Les bourlingueurs » : Bonjour, étant un jeune média web, la première question que nous posons à tous les artistes est la suivante. Quelle utilisation de l’internet faites-vous, dans la vie quotidienne?

« Los Petardos » : Internet nous sert énormément dans la vie de tous les jours, pour la promotion du groupe entre autres. Nous sommes présents partout sur la toile, iTunes, Facebook, Myspace, etc …

« Les bourlingueurs » : Est-ce votre première visite de La Louvière ?

« Los Petardos » : Non, nous avons eu l’occasion de jouer plusieurs fois ici entre autre au Palace

« Les bourlingueurs » : Et que pensez-vous de la ville ?

« Los Petardos » : Bien, franchement ! Seulement avec les travaux, ce n’est pas spécialement simple de se garer pour aller aux concerts « rires »

« Les bourlingueurs » : Et comment s’est déroulé le concert de votre point de vue ? L’ambiance était elle bonne ?

« Los Petardos » : Super ! Ce n’est jamais simple de passer en premier, mais le public a été très réceptif. »

« Les bourlingueurs » : Merci beaucoup.

© Loïc Deprez

Sarah Carlier

C’est une bruxelloise de 21 que nous voyons ensuite monter sur scène, pour nous interpréter un registre tout à fait différent, plus proche de la soul. Elle a puisé les titres présentés sur scène dans ses deux albums déjà sorti. Il y a un contraste frappant entre la jeune femme que nous avons devant nous et la puissance ainsi que la clarté de sa voix.

Le public fort jeune, n’a pas spécialement été accroché au style de la chanteuse, mais la performance et la prestation étaient, l’une comme l’autre, excellentes. A La fin du spectacle, Sarah Carlier n’a pas eu le temps de nous accorder d’interview, mais nous espérons que cela pourra être le cas dans l’avenir. Je vous invite, à tenir a l’œil cette jeune artiste pleine de promesse.

© Loïc Deprez

Marka

© Loïc Deprez

Marka, que dire de lui, c’est un habitué des planches, une sorte de bourlingueur des scènes. Il se produit maintenant depuis quelques années en solo, et c’est avec un grand plaisir que La Louvière l’a accueilli en son sein.

Dès le départ, on ressent un conflit de génération, mais plus le concert avançait plus celui-ci c’est amoindri. Et vers la fin du spectacle, le public reprenait en chœur certains refrains entrainants des chansons proposées. Voici ce qu’il nous a confié à sa sortie de scène.

« Les bourlingueurs » : Bonjour, étant un jeune média web, la première question que nous posons a tous les artistes est la suivante. Quelle utilisation de l’internet faites-vous dans la vie quotidienne ?

« Marka » : Je suis un grand utilisateur d’internet, maintenant je gère presque tout via ce moyen, autant mes emails, que la diffusion d’information. Internet a même remplacé mon dictionnaire.

« Les bourlingueurs » : Est-ce votre première visite de La Louvière ?

« Marka » : Non, mais il y a bien longtemps, j’ai vu la ville énormément changer sur les dernières années, c’est une ville en plein évolution.

« Les bourlingueurs » : Comment avez-vous trouvez l’accueil du public ?

« Marka » : Au départ mitigé, il y a un choc des générations, ça n’a pas été simple de faire accrocher les jeunes, mais à la fin, je pense que tout le monde était avec moi.

« Les bourlingueurs » : Si on vous proposait de revenir à La Louvière pour l’année prochaine ?

« Marka » : Je reviendrai, mais je ne pense pas qu’ils ont l’intention de m’inviter, il faut permettre de découvrir de nouvelles choses.

« Les bourlingueurs » : Merci beaucoup.

© Loïc Deprez

Claire Denamur

© Jérémie Piasecki

C’est pour nous présenter son nouvel album « Vagabonde », qui sortira le 19 septembre 2011, que Claire Denamur est venue ce samedi. Cette native des États-Unis d’origine française, nous a fait découvrir son univers country – folk, à l’aide de sa voix joliment éraillée.

Sur scène, c’est la métamorphose, et nous avons face à nous une femme qui est venue remplie d’énergie et de bonne humeur et qui avait décidé d’en faire profiter toute l’assemblée, et ce malgré les plaintes des plus jeunes, qui étaient venus majoritairement pour voir la tête d’affiche.

Au final, Le spectacle a été assuré, et tout le monde y a trouvé son compte. Voici ce que elle nous a dis à la fin de son spectacle.

« Les bourlingueurs » : Bonjour, étant un jeune média web, la première question que nous posons a tous les artistes est la suivante. Quelle utilisation de l’internet faites-vous dans la vie quotidienne?

« Claire Denamur » : Abusive ! Je le fais beaucoup pour le professionnel maintenant, je n’ai plus le temps de traîner sur le net comme avant, allez sur youtube, etc … Par contre je trouve par exemple le système Wikipédia génial, pour se renseigner sur des artistes par exemple.

« Les bourlingueurs » : Est-ce votre première visite de La Louvière ?

« Claire Denamur » : Oui.

« Les bourlingueurs » : Et que pensez-vous de la ville ?

« Claire Denamur » : C’est une ville extra accueillante, et ses habitants aussi. Ça me fait bizarre de voir la brique rouge, j’ai grandi près de New York City, donc ce n’est pas habituel pour moi.

« Les bourlingueurs » : Comment avez-vous trouvez l’ambiance ?

« Claire Denamur » : Super ambiance, même si on entendait crier « Stromae, Stromae » « rire ». C’est le premier concert que je fais sur mon nouvel album, il sort d’ailleurs en Belgique avant de sortir en France, je me suis vraiment amusée, sinon je ne me serais pas mise à danser sur scène « rire ». J’y reviendrai avec un grand plaisir !

« Les bourlingueurs » : Merci beaucoup.

© Loïc Deprez

© Jérémie Piasecki

Stromae

Nous y voila, la tête d’affiche arrive sur scène, en même temps que la pluie, devant les acclamations d’un public extrêmement impatient de l’entendre. Il a commencé son set calmement, mais dès le deuxième titre, « Te Quiero », la place entière reprenait déjà les tubes en même temps que le chanteur, visiblement en forme.

Nous avons eu droit à tout ce que l’on souhaitait entendre, avec ses chansons devenues incontournables. L’averse n’a faiblit que vers la fin du show, mais l’ambiance quand a elle n’a fait que monter! Stromae aura encore réussi son pari en faisant danser La Louvière. Celui-ci n’aura pas eu le temps de nous recevoir.

© Loïc Deprez

Résumé

Une très belle affiche, qui a permit des découvertes, ou des redécouvertes. Le temps a été correct pendant une bonne partie de la journée et un très grand merci aux organisateurs et aux personnes qui nous ont permis de rédiger ces quelques mots. Vivement l’année prochaine

Par Deprez Loïc.