Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Clifton et les gauchers contrariés de Zidrou par Turk

Littérature Clifton et les gauchers contrariés de Zidrou par Turk

Publié par Lionel, le 9 février 2016

clifton

par Zidrou

Dessins : Turk

Edité par : Lombard

Date de parution : janvier 2016

Synopsis :
Scandale au Royaume-Uni : des conducteurs mystérieusement déboussolés conduisent de plus en plus souvent à droite, comme de vulgaires Français, et multiplient les accidents de la route. Un complot est à l'oeuvre, et seul le Colonel Clifton semble être en mesure de le dévoiler. Le grand retour du plus british des détectives de la bande dessinée !

Critique :

Il y a des bandes dessinées qui ont du mal à survivre à leur créateur, bien souvent, la plupart d’entre elles tombent dans la médiocrité et ce au nom de la sacro-saintes rentabilité qu’impose les maisons d’édition aux oeuvres qu’ils ont en catalogue. Ces dernières années Zidrou a été fort critiqué pour ses nombreuses reprises dont la très grande majorité ne furent pas des réussites et pourtant… cette fois avec Clifton il semble avoir trouvé les ficelles qui devraient permettre à la série de retrouver des couleurs. Il est vrai que Zidrou est bien aidé par Turk dans cette reconquête du personnage, le dessinateur avait déjà en 1978 repris la série avec à Bob De Groot au scénario. Le mariage de ces deux nouveaux auteurs semblent donner une nouvelle jeunesse à cette oeuvre qui nous plonge dans le quotidien so British du détective le plus prisé du tout London.

L’histoire est fluide même si on a du mal à comprendre dans la première moitié d’album où veut nous mener le scénariste, le dessin est plaisant et nous rappelle sans cesse les grandes années de la franco-belge, celles qui ont fait de la bande dessinée le 9ème art que l’on apprécie tant. Une très bonne reprise des éditions du Lombard qui devraient peut être persévérer dans ce style qui fut leur fond de commerce dans les années 70-80 et qui a malheureusement disparu au fil du temps. Si les nouvelles séries à venir pouvaient un peu s’en inspirer, il y a fort à penser que le public se pressera peut-être un peu plus dans les librairies pour acclamer des personnages dans leur époque tout en ayant su garder les codes et l’humour qui représentent tellement bien les populations d’Europe de l’Ouest, ce second degré né de plusieurs siècles d’histoire et de légende…