« Le Mur de l’Ouest n’est pas tombé » : révélations terribles et implacables

Publié par , le 4 octobre 2016

277-20848056537_450_146

Tandis que la chute du mur de Berlin libère l’Europe de l’Est du communisme en 1989, elle n’a pas libéré l’Europe de la domination nord-américaine. Bye bye le mur de l’Est, bonjour le mur de l’Ouest, l’OTAN d’un côté , le pacte transpacifique de l’autre. Un moyen qui permet l’extension maximum du capitalisme.

Comment ? En confinant la Russie dans l’espace le plus petit possible. En empêchant tout rapprochement entre la Russie et les autres pays d’Eurasie, ainsi que tout rapprochement entre la Russie et l’Europe. Voilà comment celle-ci se retrouve sous l’emprise américaine. Totalement perdue, à la recherche de son identité, l’U.E. va de traité en traité sans savoir que gouvernance, création de valeur actionnariale, compétitivité et attractivité des territoire font le lit de la puissance, de l’american way of life.

Afin d’éviter tout débordement, Hervé Jupin nous explique comment faire tomber ce mur de l’Ouest en revenant à l’intelligence du monde. La question n’est pas de protester mais de combattre. Battons-nous contre ces rapports de force en décryptant les réalités d’une guerre anonyme recherchée par les Etats-Unis. Une autre raison pour laquelle le pays de l’Oncle Sam nous interdit toute mesure pour lutter contre l’invasion démographique qui nous menace, promeut un individualisme destructeur de nos démocraties, veut nous contraindre à une ouverture accrue des frontières, etc.

Les Trente Glorieuses sont belles et bien terminées, il est temps de remettre au goût du jour les mots: valeurs , intérêt, nationalité. Alors libérons nous de ce pouvoir qui nous tient et partons en marche vers un autre monde avant de perdre toute condition humaine.

Un livre dense, percutant mais surtout utile pour s’éveiller et comprendre.

 

Maria-Lisa

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...