Wayne Shelton 12 – No Return de Jean Van Hamme par Denayer

Publié par admin, le 14 décembre 2014

wayne shelton

Critique :

Wayne Shelton est une série très en vue chez Dargaud, créée en 2001, elle tient le début du millénaire en haleine grâce à l’association d’un dessinateur talentueux, Christian Denayer et d’un scénariste de talent Jean Van Hamme. Ce tome 12 ne déroge pas à la règle et se présente sous les meilleurs hospices. Loin du Tam Tam habituel qu’engendre une sortie de Jean Van Hamme, cette petite série fait son nid et réjouit depuis une décennie les amateurs de bandes dessinées d’espionnage. Sur fond de crise politique américaine, Wayne Shelton aura la lourde tâche d’évacuer la femme d’un imminent scientifique d’Iran. Une fois de plus, notre James Bond Américo-Belge devra jouer de malice si il veut sortir du piège qui lui est tendu, son intelligence mais surtout son expérience seront mis à rude épreuve en vue peut être d’une retraite bien méritée.

Scénaristiquement, l’histoire est parfaite ! Suspense, action tous les éléments d’un bon roman sont au rendez-vous, tellement au rendez-vous que le dessin passe largement au second plan quelque chose que l’on apprécie énormément et dont l’on se délecte peu ces derniers temps.

Une ombre au tableau tout de même, voir plus une incompréhension… l’interface de Jean Van Hamme qui n’est peut être pas d’une grande utilité et relativement hors propos pouvant laisser entrevoir un positionnement politique dans le chef du célèbre scénariste dont on se passerait bien. On comprend bien que Jacques Rifflet est un ami proche du scénariste mais je trouve qu’il y a de biens meilleures façons de soutenir la vente d’un livre que de le citer comme référence dans un autre sans réel rapport entre eux.

Ne boudons pas notre plaisir, cette série est nettement mieux ficelée et nettement plus en rapport avec son époque que d’autres séries comparables, les amateurs de Jacobs trouveront plus facilement un moment de détente dans ce tome de Wayne Shelton que dans les histoires sans queue ni tête du Sir Blake et du professeur Mortimer.

 

 

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...