Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Ma bonne étoile perd le nord au Palais des Glaces jusqu’au 24 mars

Théâtre Ma bonne étoile perd le nord au Palais des Glaces jusqu’au 24 mars

Publié par Victoria, le 20 janvier 2013

De Patrick Hernandez, avec Julie Desiato, Laetitia Bisch et Sébastien Molina, mise en scène de Olivier Belmondo, produit par Palais des Glaces et Flash Production.

Xavier toujours aussi séducteur et flambeur, va devoir subir à nouveau les assauts de Corinne, toujours aussi allumée et déjantée. Une nouvelle fois la soirée qu’il doit passer avec sa dernière conquête semble bien compromise.
Rebondissements, quiproquos et répliques piquantes vont lui faire vivre un véritable enfer, tout va se compliquer ! Va-t-il pouvoir s’en sortir ?
Alors, si vous aussi, vous perdez la boussole, venez voir comment se sortir d’une situation délicate quand votre bonne étoile perd le nord.

DATES
Spectacle du 18/01/2013 au 24/03/2013, tous les mardis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 19H30 et Matinée le dimanche à 16h00, Grande Salle, durée : 1h15.

TARIFS
Tarifs guichet Premiers aux Premières du 18/01 au 01/02
16€ (1ère cat), 13€ (2ème cat)

TARIFS guichet à partir du 02/02 : 32€ (1ère cat), 26€ (2ème cat)
Tarifs réduits chômeurs et étudiants : 21€ (1ère cat), 18€ (2ème cat) et Jeune – 26 ans 10€.

TARIFS Billetterie en ligne (cliquez sur RESERVATION)
(dans la limite des places disponibles)
A partir du 02/02 : 21€ au lieu de 32€ (1ère cat) et 24€ au lieu de 32€ pour la représentation du samedi soir
Carré Or (la garantie des meilleures places) : 39€

 

Critique :

Xavier célibataire séducteur et macho reçoit sa dernière « proie » pour dîner. Alors qu’il peaufine les préparatifs il a la visite inopinée d’une inconnue.Corinne de son prénom, est une caissière dotée d’un optimisme candide et d’une naïveté à toute épreuve.Bien que d’apparence inoffensive, la jeune femme va tout de même compromettre le rencard du jeune homme.En effet, elle est convaincue qu’il est l’amour de sa vie. Dès l’arrivée d’Adélaïde, la nouvelle conquête de Xavier, le dîner va prendre une tournure rocambolesque, enchaînant les situations cocasses.

D’une fraîcheur énergique, » Ma bonne étoile perd le nord » fait beaucoup rire. On y rit car les acteurs sont doués et drôles mais aussi pour les répliques très cinglantes qui ne laissent pas de marbre. Même si entre les personnages du trentenaire macho, de la caissière niaise et de l’aristo psycho-rigide la pièce flirte parfois avec la caricature, la leçon qu’elle nous donne, derrière sa légèreté, est bien assimilée, l’aborder par le rire désacralisera les sujets tabous.  

Si vous vous demandez quel préjugé est le plus drôle à railler ?   Je vous réponds : Allez voir la pièce !

Elzie Obiang

Les lumières s’éteignent, le plateau s’illumine.
La voix soprano de Katy Perry se fait entendre durant quelques minutes avant l’apparition de Sébastien Molina.
Xavier et son appartement sont présentés…Xavier se dévoile être un personnage flambeur et séducteur.

L’artiste interprète son rôle avec humour, il décroche souvent les rires des invités.
La déjantée Corinne rejoint rapidement l’homme dont elle pense être amoureuse et met un peu de piment dans le spectacle ! Laetitia Bisch s’amuse à jouer son personnage tout en restant naturelle. Une personnalité touchante qui ne laissera pas indifférent…
Entre Xavier et Corinne, c’est l’incompréhension. Quelques quiproquos entre eux rendent le show plus intéressant.
L’arrivée d’une troisième comédienne, Julie Desiato, perturbe le Don Juan et l’allumée. Julie incarne une bourgeoise un peu clichée mais tente de se faire une place parmi ses partenaires. Ensemble, ils forment un trio hors pair. S.Molina y démontrant beaucoup de potentiel.
Ce boulevard ne cessera d’être riche en rebondissements et le dynamisme ainsi que le professionnalisme des comédiens sauvera le public de l’ennuie. Un spectacle très divertissant…

Victoria Malinjod