Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Mathieu Kassovitz dérape vulgairement

Cinéma Mathieu Kassovitz dérape vulgairement

Publié par Matthieu Matthys, le 30 janvier 2012

© UGC Distribution

« J’encule le cinéma français ! ». Voici les termes crus utilisés par Mathieu Kassovitz pour qualifier le cinéma français et plus précisément l’Académie des César. C’est via son compte Twitter que le cinéaste a dérapé vendredi soir à la suite des nominations aux César.

De fait, les nominations pour la prochaine cérémonie des César avait lieu vendredi. Les grands favoris de cette 37ème édition sont Polisse, The Artist et Intouchables. Hélas, le dernier film de Mathieu Kassovitz, L’ordre et la morale, n’apparait que dans une seule catégorie, celle de la meilleure adaptation. Une maigre apparition que le réalisateur n’a pas tardé à critiquer via internet et son petit oiseau bleu.

Une seule nomination aux césars. J’encule le cinéma français. Allez vous faire baiser avec vos films de merde (…) Je m en fout des césars. Je n’y ai jamais mis les pieds. Je suis juste choqué par le manque d’intérêt. Je devrais faire des films plus simples », a-t-il écrit sur le coup de la colère. Ces propos ne sont évidemment pas passés inaperçus, obligeant le quadragénaire à rectifier quelques-uns de ses propos, notamment sur le fait qu’il ne ciblait pas les acteurs ou les réalisateurs des autres films nominés.

L’ordre et la morale a été globalement salué par la critique lors de sa sortie en salle en novembre dernier. Cependant, le public n’a pas suivi et le film fût un échec au box office. Le long-métrage nous renvoyait en 1988, en Nouvelle-Calédonie, lorsque des gendarmes et des indépendantistes kanaks s’étaient livrés à un vrai bain de sang sur l’île d’Ouvéa.