Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Megadeth a embrasé le Hellfest!

Musique Megadeth a embrasé le Hellfest!

Publié par Christophe Pauly, le 22 juin 2012

C’est à l’occasion du «TH1RT3EN World Tour» que les quatre seigneurs de l’Arizona ont posé leurs valises au Hellfest ce 15 juin pour donner le meilleurs d’eux-mêmes lors de ce concert de 19 de leurs plus beaux morceaux.

Tout d’abord, et pour donner le ton, c’est «Never Dead», qui inaugure cette prestation. Un morceau bien pêchu issu du dernier album «TH1RT3EN», dans lequel on retrouve toutes les qualités des derniers morceaux: un riff ravageur, une batterie survotlée, un refrain très mélodieux et des pluies de solos magnifiques et subtils.

S’ensuit aussi une suite de titres tout aussi agressifs comme «Head Crusher», «Hangar 18» ou «She-Wolf».

Depuis le retour de Dave Ellefson, et la tournée pour les 20 ans de «Rust In Peace», on a droit à des morceaux de cet album que l’on n’avait jamais ou très peu entendu comme «Dawn Patrol» ou «Poison Was The Cure». On a donc l’occasion de savourer ces merveilles de la grande époque du groupe.

Dave Mustaine s’est déchaîné sur ses guitares et n’a rien perdu de sa dextérité. Quant à Chris Broderick, il a confirmé encore sa supériorité à Friedman de par ses solos parfaits et son aisance à les exécuter.

Bien entendu, il y eut les classiques «Sweating Bullets» ou «Symphony Of Destruction», mais tout de même pas mal d’autres titres récents  et très éfficaces comme «Public Enemy N°1» ou «Whose Life (Is It Anyways?)»

Le public français n’a bien entendu pas manqué de chanter en coeur les paroles de «A Tout Le Monde» et la série s’est conclue par l’éternel « Mechanix« .  (Qui restera bien meilleur dans les mains de la bande de Mustaine que dans celles de Metallica)

Beaucoup de bonnes choses donc lors de ce concert au son irréprochable et à l’énergie toujours aussi débordante.

Christophe Pauly