Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Dani sort un best-of : « La nuit ne dure pas »

Musique Dani sort un best-of : « La nuit ne dure pas »

Publié par Luigi, le 12 novembre 2016

dani-la-nuit-ne-dure-pas

La nuit ne dure pas
par Dani

Producteur : Variés

Date de sortie : 14 octobre 2016

Vous y avez peut-être échappé car les médias ne lui ont pas offert beaucoup de lumière mais Dani est de retour sur le devant de la scène depuis octobre.

Le 14, en même temps que Matt Pokora et son disque de reprises de Cloclo, Universal Music/Mercury publiait « La nuit ne dure pas » du même titre qu’un livre de souvenirs que Dani a offert à Flammarion. L’occasion de revenir sur sa carrière et ses rencontres.

Au fil de ce disque extrêmement agréable, organique et fluide, on se rend compte à quel point elle a chanté des chansons de qualité et elle a su préserver, avec humilité, le coté « icône mystérieuse et inclassable ». Elle a su traverser les époques avec l’élégance et la décontraction de ceux qui ne savent rien de leur charme, troqué avec sang-froid les regrets d’hier contre les promesses de demain.

Élève des Beaux-Arts, meneuse de revue à l’Alcazar, mannequin et égérie des plus prestigieux photographes: Helmut Newton, Jean-Loup Sieff, Antoine Giacomoni.
Muse de chanteurs cultes (Daho, Gainsbourg, Darc ou Chamfort, Boton, Souchon, Duval et Grillet) qui ont écrit spécialement pour elle, Dani imprègne et illumine la pellicule de Vadim, Chabrol, Lautner, Claire Denis et Jacques Doillon et restera pour les cinéphiles la Liliane de Truffaut dans l’oscarisée “Nuit américaine”.
Elle aura croisé tous ceux qui auront compté depuis cinquante ans et si Dani ne les connaît pas tous, tous connaissent Dani. “L’Aventure”, qui fut le “Studio 54” parisien, a vu ainsi défilé acteurs, politiques, rock-stars et couturiers qui, au bout de la nuit, élisaient pour confidente la maîtresse des lieux.

Elle revient aujourd’hui à la musique avec une sélection de titres où elle joue, tour à tour la rockeuse, la crooneuse, la punk. Du petit lait.

 

Luigi Lattuca