Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Hanni El Khatib fait péter le thermomètre à l’Orangerie.

Musique Hanni El Khatib fait péter le thermomètre à l’Orangerie.

Publié par Tanguy, le 12 novembre 2013

hek_r1-05400-024_crop

Head In The Dirt
par Hanni El Khatib

Date de sortie : 2013

Site web : http://hannielkhatib.com/

Hier soir, le groupe américain Hanni El Khatib a démarré sa tournée dans notre petite Orangerie, située au Botanique.

La  première partie fût tenue par le duo bruxellois Apaches, qui annonça la couleur de la soirée à coups de riffs saturés et de roulements de batteries furieux. Bien que David Delander (batterie/voix) et Julien Dufrane (guitare/choeurs) possèdent d’évidentes qualités en matière de rock, ainsi qu’une belle complicité sur scène, le son avait tendance à manquer de profondeur à cause de l’absence de bassiste, ou du moins, d’une pédale d’effets pour superposer quelques riffs de la guitare et ainsi procurer une dimension supplémentaire à la performance scénique. La première partie remplit toutefois plus que bien son office et le public fût fin prêt pour recevoir Hanni El Khatib.

Après un démarrage sur les chapeaux de roues, le groupe interpréta fidèlement les morceaux de son dernier album sorti cette année, Head In The Dirt, dont le single au clip extravagant, Penny, est tiré.  Ne donnant ni plus, ni moins, que ce que les fans pouvaient attendre, Hanni El Khatib interpréta son album sans vraiment lui apporter de quoi déchaîner les foules. Toutefois, les longues giclées instrumentales brillaient de par leur puissance et leur spontanéité, et mirent certaines personnes dans le même état qu’un fan de Queens of The Stone Age ou des Foo Fighters au Glastonbury, bien que l’audience était assez réduite au vu de la taille de la salle.

Un concert réussi donc, qui ne pouvait que laisser un souvenir agréable dans les oreilles des personnes présentes.

Synopsis :