Patrick Bruel reprend Barbara : une déception

Publié par , le 13 décembre 2015

Patrick et Barbara

En toute discrétion (et c’est rare de nos jours), Patrick Bruel s’est enfermé en 2015 pour préparer ce disque en hommage à cette grande dame qu’était Barbara. Une artiste si délicate qui réussissait à incarner ses chansons, à se les approprier, à leur donner une trame. Sa voix désabusée a résisté au temps et est parvenue à imprimer quelque chose au plus profond de nous.

Patrick Bruel met plus de distance dans son interprétation. On ne parvient hélas pas à oublier que cet album est entièrement composé de reprises. Il suffit d’écouter le mythique « L’Aigle Noir ». On regrette sur pas mal de titres cette façon assez théâtrale qui mime le larmoiement.

Vraiment dommage. Un disque à ranger à ranger dans la catégorie « Enregistré pour se faire plaisir« .

 

Luigi Lattuca

 

Evaluez cet article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...