Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Placebo : Retour dans la cour des grands.

Musique Placebo : Retour dans la cour des grands.

Publié par Tanguy, le 8 octobre 2013

Placebo-Loud-Like-Love

Loud Like Love
par Placebo

Producteur : Adam Noble

Date de sortie : 16 septembre 2013

Site web : http://www.placeboworld.co.uk/

Les 20 premières secondes de l’album, et plus particulièrement le titre d’ouverture qui a  donné son nom à cette 7ème production de Placebo, Loud Like Love, suffit amplement à rassurer et à faire penser que la formation de Brian Molko a retrouvée sa verve d’antan ainsi qu’une certaine harmonie, disparue depuis Meds en 2006, couplée à une nouvelle dimension légèrement pop qui n’est pas pour déplaire.

On retrouve ainsi tous les ingrédients qui faisaient la force des auteurs de Special K ou encore The Bitter End : un Brian Molko au sommet de sa forme et qui chante à merveille, des mélodies qui fonctionnent, une énergie dense et entraînante mélangée à une certaine mélancolie empreinte de désespoir et de solitude.

Le piano possède ainsi une place de choix et est présent sur la quasi-totalité des morceaux, avec une mention spéciale sur le génialement triste Bosco qui clôture la dizaine de compositions que dure l’album.

Exit Wounds figure parmi les meilleurs aussi avec sa curieuse rencontre entre une boite à rythme saturée et une guitare clean, rappelant un peu Black Market Music de par son mélange entre la froideur et l’entrain dont a toujours su faire preuve Placebo.

Le single, Too Many Friends est un peu faiblard face au reste de l’album, bien que son propos reste intéressant et aurait pu se faire remplacer par l’entraînant riff folk de  Scene Of The Crime dont les chœurs fonctionnent à merveille pour finir en une explosion sonore, à l’image de la pochette – qui rappelle étrangement celle du Mylo Xyloto de Coldplay – qui fera fureur dans les stades.

est donc à placer sans honte dans sa collection musicale, à la fois dans la continuité de la discographie du groupe qui y retrouve un nouveau souffle, mais aussi car c’est avant tout un bon album rock dénué de prétention dont les compositions s’écoutent naturellement et avec plaisir.

Un bon album pour passer l’automne, saison à laquelle il s’apparente par bien des aspects.

Synopsis :
http://youtu.be/Y5cZvbOisk4