Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Paranoïa Project

Cinéma Paranoïa Project

Publié par Mourtad Issa Ashraf, le 22 avril 2013

Fruit de la collaboration entre plusieurs professionnels du cinéma comprenant entre autres Kamal Messaoudi et Romuald Voye, Paraonoia Project découle d’un jeu de rôle né en 1984 aux Etats-Unis, en pleine guerre froide : « Paranoïa ». Ce jeu reposait sur les conséquences sans limites d’un conflit ayant comme but la conquête du pouvoir.  Kamal Messaoudi est membre très actif de la Zone Geek diffusée sur le Bourlingueur du Net qui couvre médiatiquement des événements tel que le festival de Cannes ; Romuald Voye quand à lui a réalisé le film « Route 66 » qui a été présenté au Festival du film policier, à Liège.

La bande annonce de ce projet a été diffusée pour la première fois le 12 avril 2013 au Brussels International Fantastic Film Festival (BIFFF). L’histoire se déroule en l’an 2070 où X, un homme d’une trentaine d’années, doit survivre, ne comptant que sur lui-même, dans un monde farouchement hostile, contrôlé par un ordinateur et régulé par des robots humanoïdes appelés les « clarificateurs ». Face à des situations émotionnellement difficiles, il sera peut-être contraint de tuer ses proches pour survivre. La menace est partout, sous toutes  formes ; les attaques menées par l’ordinateur sur le monde sont franches et pernicieuses. Le duel entre l’homme et la machine sera impitoyable … une lutte acharnée s’annonce !

Paranoia Project est produit par Foxp2 Production (Stéphane Collin et Kamal Messaoudi), une structure de production indépendante basée à Bruxelles et qui a comme objectif la production et la promotion d’oeuvres audivissuelles tant dans la création de fiction que de documentaite.

Je me suis rendu à la rencontre du réalisateur, Romuald Voye, qui a accepté de se confier à moi en répondant à ces quelques questions  :

  • Paraoïna Project est-il simplement une copie du jeu de rôle ?

« Je n’ai pas voulu reporter le côté « potache » du jeu de rôle. Le film parle de ségrégation, de cloisonnement, de trahison et du soulèvement d’un peuple contre les autorités. L’humour gras du jeu n’avait donc pour moi pas sa place. Il s’agira de montrer le monde extérieur comme un vaste dépotoir laissé à l’abandon à des mutants irradiés qui rêvent de soulever le régime. »

  • Qu’est-ce qui vous a poussé à créer un tel projet ?

« Le but étant de montrer qu’il est possible avec peu de moyens de faire un film de science fiction belge. Au fur et à mesure de cette longue préparation, nous avons sur nous entourer de personnes expertes dans tous les corps de métier. »

  • Pourquoi avoir proposé une bande annonce ?

« Tout d’abord pour des raisons financières. Un projet de science fonction post apocalyptique coûte cher à mettre en œuvre : création de décor, effets spéciaux, … le tout multiplié par le temps de tournage.

De plus, la bande annonce possède la particularité de mettre en place un univers très rapidement en proposant un panaché de moments importants pour comprendre le monde, les personnages et les enjeux. Elle se voudra démonstrative de nos ambitions et donc percutante. »

Paranoïa Project est donc un projet ambitieux, soutenu par une équipe douée et motivée qui veut montrer qu’il est possible, grâce à l’énergie de tous et des avancées technologiques, de faire un film de science fiction en Belgique.


Site officielhttp://www.paranoia-project.com/

Bande annonce diffusée au BIFFF :

[vsw id= »64283588″ source= »vimeo » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]