Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Pas de bal des Vampires cette année au BIFFF

Pas de bal des Vampires cette année au BIFFF

Publié par Lionel, le 5 avril 2013

Les voix commencent à s’élever au Festival du film fantastique de Bruxelles, après une journée d’ouverture où de nombreux fidèles se sont étonnés du bâclage de la cérémonie d’ouverture en salle 1 et de l’incompréhension du discours tenu en salle 2, voilà que les organisateurs ont annoncé ce 4 avril lors de la séance de 18h face à une salle à moitié remplie que le Bal des Vampires 2013 n’aurait pas lieu.

L’information est annoncée sur le site officiel du festival. En lieu et place, un grand bal sera organisé pour Halloween dans un lieu encore tenu secret (rentabilité oblige). Pas d’information par contre pour un éventuel remboursement des abonnés, en effet l’abonnement pour la modique somme de 230€ cette année leurs permettait d’entrer gratuitement au Bal des Vampires, celui-ci devant probablement être le bonus …

Des voix s’expriment également sur les forums internet consacrés au festival, de nombreux spectateurs se plaignent du confort des sièges du Bozar, de la sécurité peut être un peu trop zélée, de la perte d’avantages des abonnés au bénéfice des spectateurs occasionnels (faut dire qu’à 9€ la place, ils sont un peu aussi abonnés…) ainsi que de la perte d’identité du festival en intégrant l’obligation de faire un choix sur le film à aller voir le soir même. Nous passerons les problèmes liés au bâtiment en lui-même et le prix des consommations de plus en plus élevés pour vous annoncer que le festival bat son plein mais est vraiment loin du succès annoncé, peut être une organisation à revoir avant que le festival ne perde complètement son identité, ils ont posé leurs valises pour les cinq prochaines années dans cette salle mythique des Bozar qui pourrait se transformer en beau cercueil…

Entendu à l’extérieur de l’événement :

– Dommage que les étudiants, chômeurs et personnes sans trop de revenus soient exclues de cet événement, on sent bien que nous ne sommes pas les bienvenus au Bozar, une salle de riche, pour les riches et subsidiée par les pauvres…

Les tickets d’Euromillion font cette année plus office de ticket de rationnement que de campagne marketing.

– L’affiche est vraiment soignée, dommage que cela ne fasse pas affiche de BIFFF