Sortie cinéma, actualité théâtre, sortie BD, festival de musique | » Paul Simon: Graceland « 25th Anniversary Edition »

Musique Paul Simon: Graceland « 25th Anniversary Edition »

Publié par Christophe Pauly, le 28 juin 2012

En 1985, Paul Simon fait le point sur sa carrière. Depuis la fin de Simon & Garfunkel, il poursuit une carrière solo. Mais son dernier album, «Hearts and Bones»  est  boudé par le public.

Alors, au lieu de s’apitoyer sur son sort, Paul a alors une idée de génie.

Voici ce qu’il dit de cette période de sa vie: «Ma réaction à cela n’a pas été de me dire «oh non, je suis foutu». Je me suis dis « Eh bien, la prochaine fois que j’enregistrerai un album, les gens ne regarderont pas au dessus de mon épaule pour savoir quel sera le prochain hit (J’avais toujours connu le succès entre «Simon & Garfunkel» et «Hearts and Bones» et donc la pression était trop forte) Quand je suis partis en Afrique du Sud, je me suis dis que je pouvais faire ce que je voulais! La maison de disque m’a un peu laissé tranquille et c’était bien ainsi»

Mais Paul ne connait pas très bien l’Afrique du Sud et n’est pas au courant de l’Apartheid. Quand il arrive et qu’il regarde autour de lui, Paul n’en croit pas ses yeux. Les tensions raciales entre les blancs et les noirs sont omniprésentes. Les noirs sont traités comme des esclaves et chassés sans arrêt.

La tension palpable au début entre les musiciens noirs et Paul.Ceux-ci étaient assez craintifs au début et n’osaient pas s’exprimer.

Puis la confiance s’est installée et l’ambiance au sein du groupe s’est détendue. Au final, on avait là non plus un groupe de musiciens africains qui accompagnait Paul Simon, mais des hommes unis, qui partageait le plaisir que leur procurait la musique. Au fur et à mesure des sessions, ils apprirent à mieux se comprendre et à combiner les styles musicaux.

Et c’est ainsi qu’est né «Graceland», un disque qui fit découvrir la musique africaine au monde entier et qui ouvra les frontières musicales imposées à l’époque.

Graceland reçu le Grammy du meilleur disque de l’année et se vendit à des millions d’exemplaires.

Mais après le succès vinrent les contestations à propos de cette production. Certains accusèrent Simon d’avoir volé les musiciens africains et de les avoir utilisés. Que cette collaboration avait été forcée et qu’elle bafouait le boycott culturel en Afrique du Sud.

Blessé par tant d’incompréhension, Paul Simon se défendît d’avoir profité d’eux et que son album n’avait rien de politique.

C’était simplement le fruit d’une collaboration entre musiciens qui avaient fait ça pour l’amour de la musique.

Aujourd’hui, Graceland restera un album majeur des années 80 et un pionnier  de la World Music.

Dans cette édition faite pour commémorer les 25 ans de cette formidable aventure, on retrouve l’album entièrement remasterisé et augmenté de quelques démos de l’époque.

Le son qui était, il faut bien le dire, assez compressé (comme beaucoup d’albums des années 80) retrouve ici toutes ses dynamiques. On entend beaucoup mieux les différentes guitares, les percutions sont aussi nettement plus agréables. (on a d’ailleurs parfois l’impression que le percussionniste est à coté de nous tellement la qualité et la profondeur du son est impressionnante) La batterie par exemple dans «Call Me Al» n’écrase plus les autres instruments comme auparavant mais est plus intégrée dans l’ensemble.

On porte un regard nouveau sur cet album pionnier d’un nouveau genre. Le design de la pochette et le contenu du livret sont aussi truffés d’informations précieuses sur la démarche de Paul.

Les photos témoigne de cette osmose qui régnait à l’époque dans l’équipe.

On retrouve aussi le DVD du documentaire «Under African Skies» réalisé par Joe Berlinger. On y voit la création de l’album et les retrouvailles des différents membres avec Paul Simon 25 ans plus tard. Chacun racontant son expérience au travers d’une heure trente de témoignages émouvants.

On comprend alors que cet album n’est en rien un prétexte pour profiter du peuple africain, mais une magnifique preuve d’amour et de communion entre deux peuples.

Notre note: 9/10

Paul Simon, Graceland «25th anniversary edition» chez Sony Music.

Christophe Pauly

Ne ratez pas Paul Simon pour son concert exceptionnel ce 17 juilllet à Forest National pour la tournée commémorant les 25 ans de Graceland!